Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


    Ligne ferroviaire Quimper-Brest. « Un frein à la fréquentation »

    Partagez
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1679
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    Ligne ferroviaire Quimper-Brest. « Un frein à la fréquentation »

    Message par BiBi35 le Lun 6 Avr - 10:28

     10/03/15
    Ligne ferroviaire Quimper-Brest. « Un frein à la fréquentation »




    « Les communistes et le Front de gauche sont aux côtés des salariés et des usagers pour exiger le maintien et l'amélioration de la ligne Quimper-Brest, et au-delà un service public ferroviaire moderne, performant et accessible à tous », réagit, à son tour, Yvonne Rainero, après les craintes exprimées par les cheminots CGT (Le Télégramme de samedi). « Travaux de rénovation sans cesse reportés voire annulés, objectifs revus à la baisse, déficit de financement... Ce qui se traduit par des ralentissements, des retards, voire la suppression de certains trains. La dégradation du service public est un frein à la fréquentation des lignes, ce qui sert ensuite de prétexte à leur suppression », regrette la candidate aux élections départementales

    « Cette politique fait peu de cas des besoins de la population, de la nécessité de désenclaver des territoires comme le nôtre, de l'utilité de ces dessertes ferroviaires pour la vie économique et l'emploi. Et que dire de son impact écologique : remplacer des trains par des cars, polluants, plus dangereux et plus lents ; substituer le tout camion au fret ferroviaire est un non-sens dont le coût global pour la société n'est jamais pris en compte par ceux qui sacrifient le transport ferroviaire à des impératifs financiers à court terme », s'alarme-t-elle. Elle s'insurge tout autant contre la loi Macron, qui « engage encore plus notre pays dans la voie du recul du transport par train au profit du car ».


    NOTA : les propos n'engagent  pas le Forum qui relaie l'info.
    Désolé pour le retard de mise en ligne.

      La date/heure actuelle est Ven 21 Juil - 14:40