Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Septembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


    BREST ARENA - L'ANNIVERSAIRE DE LA GARE

    Partagez
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1713
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    BREST ARENA - L'ANNIVERSAIRE DE LA GARE

    Message par BiBi35 le Dim 26 Avr - 17:02

       BREST ARENA - L'ANNIVERSAIRE DE LA GARE 
    / Steven Le Roy /

     
     La fête sur les quais 25 avril 2015

    Aujourd'hui, la gare fêtera en grande pompe l'arrivée du premier train à Brest , il y a 150 ans



     Hier, le président Pepy, à peine sorti de la présentation du plan ferroviaire breton à l'orée 2017, a inauguré les réjouissances. Dans les trois haltes brestoises de Guillaume Pepy, le directeur de la SNCF, tout a commencé, comme souvent, par la première. Et un comité d'accueil de la CGT lui disant ses inquiétudes pour certains tronçons, comme Quimper-Landerneau. Puis est arrivée la deuxième et la signature très solennelle, très politique et très symbolique du fameux protocole d'intentions sur le futur service TGV/TER pour la région (lire en page Cool. Aussi, à l'heure de la troisième, plus légère, la pluie a commencé à tomber sur cette gare, comme elle tombe dessus depuis 150 ans et l'arrivée de ce premier train en provenance de Paris.
     À l'heure où la durée de trois heures quinze est évoquée pour rejoindre la capitale du Ponant à l'horizon 2017, le président de la SNCF a écarquillé les yeux en scrutant le programme de cette fameuse journée, retrouvé par les archivistes municipaux et intégré dans l'exposition installée à l'extérieur à la gare. « C'est fou, s'étonne-t-il. On dirait une affiche comme dans "Lucky Luke". Regardez, on bénissait même les michelines... Des fois, on devrait faire comme ça, aujourd'hui ! », rigole-t-il. Gâteau et mignardises

    Avant la journée de ce samedi (qui propose au grand public d'avancer à pas pressés vers cette gare symbolique, « qui regarde la mer »), c'est donc le chef des trains et toute une cohorte d'invités qui ont ouvert les premiers flonflons du bal du 150e anniversaire. Pour ce faire, dans la cohue des voyageurs, la SNCF et la ville ont vu les choses en sucre et en un Paris-Brest géant, naturellement, confectionné par la pâtisserie Lallemand. L'occasion d'un bon mot ou deux, d'une séance de découpe et de la réaffirmation de l'ambition ferroviaire intacte de la ville de Brest, relayée par son maire, François Cuillandre. Derrière eux et ce drôle d'endroit pour un gâteau, la nouvelle rame du TER, le Regio 2N, étire sa belle silhouette sur un quai désert. Il sera la principale attraction d'aujourd'hui, avec son double étage et « ses fonctionnalités alliant confort et performance », louées par les communicants. « Il sera sur le quai F comme François », se lâche Serge Le Roux, de la SNCF, sous l'oeil plissé du maire. « Il aurait pu être en quai B comme Bernadette », souffle en souriant Bernadette Malgorn. Elle avait auparavant entendu Guillaume Pepy évoquer les transports, tous les transports et même louer le téléphérique. Là, elle n'avait pas bronché. On ne jurerait pas, pour autant, qu'une première fois, l'oeil du maire ne s'était pas plissé.

      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 16:52