Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


    TER: Le train n'ira pas à Pornic et Saint-Gilles cet été

    Partagez
    avatar
    TER44

    Messages : 143
    Date d'inscription : 01/05/2015
    Age : 39
    Localisation : nantes

    TER: Le train n'ira pas à Pornic et Saint-Gilles cet été

    Message par TER44 le Jeu 25 Juin - 8:42

    TRANSPORTS Les tronçons Sainte-Pazanne-Pornic et Sainte-Pazanne-Saint-Gilles-Croix-de-Vie ne rouvriront pas début juillet comme prévu en raison de défauts de sécurité. La région veut porter plainte contre la SNCF...
    TER: Le train n'ira pas à Pornic et Saint-Gilles cet été, les élus crient leur colère
    Frederic Brenon


      • Publié le 24.06.2015 à 19:20
      • Mis à jour le 24.06.2015 à 20:57





    • Les festivités prévues sont annulées. Alors que les lignes Nantes-Pornic et Nantes-Saint-Gilles-Croix-de-Vie devaient rouvrir le 5 juillet après dix mois de fermeture pour travaux, SNCF Réseau a finalement annoncé ce mercredi que ces liaisons ferroviaires resteraient fermée quelques semaines supplémentaires.
      Débutés en septembre dernier, :link.gif: les travaux de renouvellement de voies sur les tronçons autrefois vieillissants Saint-Pazanne-Pornic et Sainte-Pazanne-Saint-Gilles-Croix-de-vie sont bien terminés, mais des « actions d’amélioration » doivent encore être menées concernant la sécurité des passages à niveau et la signalisation ferroviaire, indique SNCF Réseau. La durée du report n’est pas encore déterminée mais on parle d’une mise en circulation possible « début septembre ». Conséquence : les TER ne circulent qu’entre Nantes et Sainte-Pazanne.



    • « Un impact fort sur notre économie »



      Ce contretemps inattendu, alors que les collectivités s’apprêtaient à fêter le retour du train pour la période estivale, a eu le don de mettre très en colère les élus concernés. « On était habitués à avoir un train qui n’avançait pas. Il faudra maintenant s’habituer à ne plus en avoir du tout, s’agace Jean-Michel Brard, maire DvD de Pornic. C’est inadmissible. Alors que la saison touristique débute, l’absence de train aura un impact fort sur notre économie. »

      Auxiette dénonce la « désinvolture, le mépris et l’incompétence » de la SNCF



      Le plus fâché est sans aucun doute Jacques Auxiette, président PS du :link.gif: conseil régional des Pays de la Loire, principal financeur des travaux dont le montant global s’élève tout de même à 108 millions d’euros. « Cette décision traduit de la désinvolture vis-à-vis des habitants, des voyageurs, des touristes. Du mépris à l’égard des territoires et des élus. Mais aussi de l’incompétence : la performance industrielle du système ferroviaire est une fois de plus notoirement déficiente. Quand on fabrique des avions et des paquebots, les questions de sécurité ne sont pas moindres et pourtant les livraisons se font dans les temps. La SNCF a sans doute des priorités et ces petites lignes, qui ont le tort de ne pas partir de Paris, n’en font pas partie. A moins que la solution ne soit de remplacer tous les trains par les cars. »

      La région veut porter plainte



      Pour marquer son mécontentement, la région a décidé de suspendre ses financements à la SNCF et à SNCF Réseau. Surtout, elle envisage de porter plainte au pénal pour préjudice d’image et préjudice économique. Un argument déjà utilisé (avec succès) contre Total lors du procès de l’Erika. D’autres collectivités pourraient se joindre à son action. A titre plus symbolique, Jacques Auxiette annonce également qu’il démissionne de son siège au conseil d’administration de SNCF Réseau. L’entreprise ferroviaire n’a pas souhaité réagir à ces déclarations.
      Les deux lignes Nantes-Pornic et Nantes-Saint-Gilles comptaient ces dernières une fréquentation moyenne d’un million de voyages par an. Les usagers sont principalement des actifs travaillant sur Nantes mais il y a aussi, l’été, de nombreux estivants.



      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct - 4:17