Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Octobre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La ligne de fret entre Auray et Saint-Gérand se refait une santé...

Partagez
avatar
BiBi35
Admin

Messages : 1735
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 58
Localisation : RENNES BREIZH

La ligne de fret entre Auray et Saint-Gérand se refait une santé...

Message par BiBi35 le Lun 5 Oct - 13:03

Pontivy 18 000 traverses à remplacer sur la ligne SNCF Auray - Saint-Gérand

Quatre mois de chantier et 18 000 traverses de chemin de fer à remplacer. La ligne de fret entre Auray et Saint-Gérand se refait une santé...
01/10/2015 à 10:46 par franckbaudouin
:thOL4QXKNC: Relai info de Christophe le Chaix

 
« On ne refait pas la voie à neuf, mais on remplace une partie des traverses », explique Amandine Le Guen, directrice d’opération à la direction ingénierie et projets centre Ouest de la SNCF.

Suite MRT

L’opération a débuté la deuxième semaine de septembre par la livraison de traverses en chêne neuves qui ont été déposées le long de la voie, entre Auray et Saint-Gérand. Soit, une soixantaine de kilomètres environ. 18 000 traverses seront remplacées, seulement les plus vieilles.
Le chantier, quant à lui, a véritablement démarré le 14 septembre. Une suite MRT (Matériel de remplacement de traverses) a pris position à Auray. Il s’agit d’une ensemble composé de plusieurs engins : en tête de chantier, une pelle rail-route, équipée d’une poutre de dégarnissage, dégage le ballast autour des traverses. Dans la foulée, d’autres engins interviennent pour assurer l’extraction des traverses usagées grâce à des bras sur vérins. Les traverses neuves sont ensuite insérées dans la voie, puis un EMV et une bourreuse entrent en scène pour gérer la géométrie de la voie et le bourrage du ballast. Le chantier mobile va remonter progressivement vers le nord « On avance à environ 2 000 traverses posées par semaine, soit 400 à 500 par jour. » Pour atteindre le secteur de Pontivy fin novembre, début décembre.
Le coût total du chantier s’élève à 4,2 millions d’euros. Opétration co-financée dans le cadre du Contrat de plan État-Région. L’État prend en charge 18 % de la facture, la Région 36 %, le Département 21 % et SNCF Réseaux, 25 %.
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Ven 20 Oct - 8:41