Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


    Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Partagez
    avatar
    rail ouest

    Messages : 125
    Date d'inscription : 28/05/2015
    Age : 55
    Localisation : Huelgoat Finistère

    Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par rail ouest le Mer 6 Avr - 11:17

    Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest
    06.04.2016

    La ligne Quimper-Brest va-t-elle s'éteindre à petit feu ? Usagers et cheminots s'inquiètent. La Région fait le forcing pour obtenir 14 millions de l'État. Indispensable pour réparer la voie.
    Sur certains tronçons de la ligne, la vitesse est réduite à 60 km/h.
    Archives Béatrice Le Grand.

     
    Presque deux heures pour atteindre Brest !
     
    Quel avenir pour la liaison ferroviaire Quimper-Brest ? Les voyageurs qui l'empruntent sont les premiers à dénoncer la situation actuelle (lire ci-contre). Aujourd'hui, il faut s'armer de patience avant de monter dans le TER roulant sur cette voie unique. Quatre allers-retours quotidiens sont assurés. Depuis fin 2015, le temps moyen de parcours (en fonction des arrêts) est d'1 h 50. Gabriel André, conducteur de train sur la ligne, responsable CGT, raconte : « De Quimper à Quéménéven, on roule à 80 km/h. Après, une portion de 4 km permet d'atteindre 110 km/h. De Châteaulin à Landerneau, 60 km/h. Ça paraît très long ! De Landerneau à Brest, on pousse à 140 km/h. » Il n'y a pas si longtemps, il fallait 1 h 14. Pourquoi ce ralentissement ? La base de la voie, sur laquelle repose le ballast, les traverses et les rails, a vieilli. La SNCF a choisi de ralentir la vitesse pour des raisons de sécurité.

    Des travaux pour sauver l'existant

    On se frotte les yeux en comparant la situation avec un projet présenté en 2013. À l'époque, le temps de parcours était annoncé à une heure, grâce à un doublement d'une partie de la voie. Mieux, on devait passer de six à douze allers-retours quotidiens.

    Lire aussi :  Bretagne. SNCF réseau investit 300 millions d'euros en 2016
    Deux éléments on fait capoter le projet. Tout d'abord un éboulement sur les voies, en janvier 2013, près de la gare de Morlaix, qui a mobilisé les fonds prévus pour ce chantier. Au même moment, une étude technique montre que la modernisation-amélioration coûterait 110 millions, et non 70 comme prévu. En 2015, on repart sur un projet plus modeste. Il s'agit de sauver l'existant, pour 70 millions. Durée du trajet prévisionnel : 1 h 15 en moyenne. Début des travaux annoncés pour fin 2016, début 2017. Avec un an de fermeture de la ligne pendant ces travaux...

    « Délai bien court... »

    Les cheminots CGT estiment que la fermeture provisoire de la ligne durant les travaux sera préjudiciable au retour des passagers (146 500 voyages en 2014). Plus grave, le syndicat s'inquiète du financement du chantier. « Il manque encore l'argent de l'État ! » constate Gabriel André, au retour d'un comité d'établissement qui s'est tenu à Rennes fin mars. Selon la CGT, SNCF Réseau a déposé un appel d'offres dit conservatoire. « J'ai compris que c'était une façon de dire aux entreprises que la SNCF n'est pas certaine de réaliser des travaux. » Quoi qu'il en soit, le doute persiste. « À huit mois des travaux, le délai me semble bien court avant de lancer le chantier. »

     
    Lire aussi : SNCF. A Châteaulin, Romane, le cheminot à la double casquette

    « Nous en faisons un projet prioritaire »

    Que dit la Région ? Gérard Lahellec, vice-président chargé des transports, confirme que le financement n'est pas encore bouclé. « La Région et le Département apportent 19 millions chacun. SNCF Réseau, 18 millions. Nous attendons de l'État 14 millions. Cette somme, nous ne l'avons pas encore. » Pour autant, ce n'est pas la panique. « Nous en faisons un projet prioritaire. J'ai bon espoir de voir l'ensemble des partenaires au rendez-vous. L'État, jusqu'aux services du Premier ministre, n'est pas insensible à nos arguments. »
    La semaine dernière, l'élu régional a plaidé la cause devant le préfet de région. Pour montrer la bonne volonté des collectivités, Région et Département seraient prêts à rajouter deux ou trois millions à la facture qui a un peu gonflé. Du côté de SNCF Réseau, on contredit l'information de la CGT. « Nous avons déposé un appel d'offres classique. » Mais il reste une ultime étape pour que les opérations soient confirmées. « Les instances de gouvernance (de SNCF Réseau) prendront la décision dans les prochaines semaines. »
     
    Jean-Pierre LE CARROU
    lol!
    avatar
    Bigouden29

    Messages : 35
    Date d'inscription : 26/02/2016
    Age : 54
    Localisation : 29 sud

    Re: Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par Bigouden29 le Mer 6 Avr - 11:48

    Encore l'Etat aux abonnés absents ! Déjà une heure  1 /4 c'est beaucoup car Quimper↔Brest par la voie express prend 50 minutes. Le seuil de 59' était symbolique. Le temps de parcours actuel est bien trop dissuasif.
    Merci pour l'info qui est moins polémique dans le Télégramme qui est le journal le plus lu en 29 !
    lol!
    avatar
    Bretillien35

    Messages : 62
    Date d'inscription : 19/05/2015
    Age : 57

    Re: Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par Bretillien35 le Mer 6 Avr - 12:06

    Incroyable que ces deux villes importantes soit si mal "ferroviairement desservis". Entre Rennes et St Malo, c'est pratiquement le cadencement, Rennes et Nantes 6 AR directs... Le détour par Landerneau (ville de 15 000 h) et la VU entre cette ville et Quimper n'est pas un probleme.
    D'accord avec toi Bigouden29, c'est encore l'Etat qui traîne (sauf pour financer un pseudo réferendum pour NDDL affraid).

    lol!
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1690
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    Re: Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par BiBi35 le Mer 6 Avr - 20:18

    COMPLEMENT
    L'article du Télégramme est plus optimiste que celui de Ouest France
    06.04.2016
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1690
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    Re: Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par BiBi35 le Jeu 7 Avr - 12:36

    BREST-QUIMPER : MOBILISATION POUR LA MODERNISATION
    TRANSPORTRAIL 07.04.2016
    Le projet de modernisation de l'axe Brest - Quimper s'était enlisé - c'est le cas de le dire - en raison de la nature des sols et de la consistance de la plateforme ferroviaire. Il était prévu de relever la vitesse à 140 km/h entre Quimper et Châteaulin, de doubler la ligne sur 10 km pour créer une zone d'évitement dynamique, afin d'aboutir à 12 allers-retours par jour dont 6 directs en 59 minutes et 6 en 1h14 assurant la desserte intermédiaire. Les travaux, annoncés en 2012, devaient aboutir à une mise en service en 2104, mais le projet fut contrarié par les études géologiques, faisant grimper la facture à 110 M€ au lieu de 60.
    Cependant, il faut aujourd'hui 1h50 pour relier en train Brest et Quimper, contre 1h04 en voiture, du fait de la multiplication des ralentissements, dus à l'obsolescence de l'infrastructure et à l'absence de financement du renouvellement, qui n'est plus assuré par SNCF Réseau sur les lignes à trafic modeste.
    Désormais, la modernisation de la ligne se contente de restaurer les performances initiales pour revenir à un temps de trajet de 1h14, avec un objectif de 9 allers-retours. La Région Bretagne confirme son engagement à hauteur de 19M€, tout comme le Département du Finistère (19 M€ incluant la part de Brest Métropole et de l'agglomération de Quimper). SNCF Réseau s'engage sur 18 M€ au titre des économies de maintenance. La Région espère la confirmation de l'engagement de l'Etat à hauteur de 14 M€ : avoir un président de Région par ailleur ministre de la défense devrait aider...



    07 janvier 2012

    Modernisation de Brest - Quimper

    En 2014, il faudra moins d'une heure pour relier Brest et Quimper : 59 minutes exactement, grâce à un programme de modernisation de 60 M€ financé par la Région Bretagne (25,5 M€), le Département du Finistère (21,7 M€), RFF (5,2 M€), l'Etat (3,65 M€), l'agglomération de Brest (2,5 M€) et celle de Quimper (1,28 M€).
    Le projet comprend le relèvement de la vitesse à 120 voire 140 km/h sur 14 kilomètres entre Quimper et Châteaulin, réalisé en partie par des ripages de courbe afin d'augmenter leur rayon. La ligne sera doublée sur 10 kilomètres entre Dirinon et Pont-de-Buis-lès-Quimerch. Le plan de voie de la gare de Châteaulin sera repris et la signalisation rendue plus souple pour les croisements.
    Ces aménagements feront économiser 8 minutes aux trains. La desserte sera nettement améliorée puisqu'elle passera de 6 à 12 allers-retours. Il y aura 6 paires de trains sans arrêt en 59 minutes et 6 paires assurant la desserte intermédiaire en 1h14 environ. Grâce à l'emploi d'automoteurs bimodes, il sera possible de développer des relations entre Brest et Nantes par Quimper et Lorient.
    L'opération est conçue en coordination avec l'amélioration des radiales bretonnes dont les travaux se poursuivent pour porter leur vitesse à 220 km/h et réduire la durée du trajet vers Rennes, où la ligne à grande vitesse arrivera en 2017.
    Et comme cela devient - malheureusement ? - la règle, la ligne Brest - Quimper sera fermée pendant six mois pour maîtriser les coûts en réduisant le nombre d'interceptions.

    Contenu sponsorisé

    Re: Ferroviaire. Il manque encore 14 millions pour la ligne Quimper-Brest

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 24 Aoû - 8:35