Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


    QUIMPER Gare. Voies libérées pour le projet urbain

    Partagez
    avatar
    Capiste29

    Messages : 13
    Date d'inscription : 26/02/2016
    Age : 62
    Localisation : 29790 PontCroix

    QUIMPER Gare. Voies libérées pour le projet urbain

    Message par Capiste29 le Ven 6 Mai - 19:28

    Gare. Voies libérées pour le projet urbain
    5 mai 2016 à 07h44 / Bruno Salaün /
    http://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/gare-voies-liberees-pour-le-projet-urbain-05-05-2016-11056272.php
                
     
    Le reportage de Bruno Guilloux. Plus d’infos sur www.letelegramme.fr

    Tirefonneuses, pioches et pelle mécanique s'activent derrière le mur de l'avenue de la Libération.


     SNCF Réseau fait procéder au démontage d'anciennes voies dans un espace d'environ deux hectares, que Quimper Communauté et la Ville envisagent d'urbaniser.                

    « Nous sommes en train de faire démonter par l'entreprise ETF une dizaine d'anciennes voies qui, pour la plupart, n'étaient plus empruntées depuis plusieurs années. Cela représente plus de 300 tonnes de rails en acier et quelques milliers de traverses en bois », décrit Alexis Bousson. Selon ce chef de lot travaux à SNCF Réseau, tous ces matériaux seront recyclés. « Les vieux rails sont revendus puis reconditionnés dans des usines pour refaire du métal. Ils ne sont pas réutilisables car trop vieux. On récupère juste quelques éléments qui sont encore en bon état, comme des leviers d'aiguillage », explique-t-il.

    Fin des travaux fin juin


    Quant aux traverses, « vu l'ancienneté des voies, qui me paraissent avoir plus de cinquante ans voire un siècle, on va peut-être en conserver une cinquantaine, le reste sera recyclé », complète-t-il. « En fait, parmi ces voies, seules quelques-unes avaient été renforcées pour les trains travaux lors du chantier 2013-2014 sur la ligne Lorient-Quimper », signifie le chef de travaux. En lisière de ce vaste espace en mutation, SNCF Réseau conserve d'ailleurs deux voies en réserve, entre deux rangées de caténaires, pour ses futurs TER. Mais à l'issue des travaux, dont le terme est prévu fin juin, cette emprise sera libérée de tout obstacle, en dehors du quai militaire, pour être vendue à Quimper Communauté ou à la Ville de Quimper, voire à l'établissement public foncier qui rachète des terrains pour les collectivités. Le coût du chantier de libération des voies s'élève « à 1 M€, dont 59 % sont financés par Quimper Communauté, 33 % par le conseil départemental du Finistère et 8 % par la région Bretagne », détaille Yves Baudu, directeur d'opération à SNCF Réseau.


    De l'habitat en priorité


    « Ce secteur, c'est le point de départ d'une urbanisation le long de l'avenue de la Libération, soit en s'appuyant sur l'ancien quai soit en le rasant. L'autre question en suspens, c'est l'avenir du mur. Peut-on l'intégrer dans un dispositif urbain en atténuant sa hauteur ? À voir ! La décantation du projet du Triangle des entrepreneurs à 20-30 ans tend à donner une priorité à l'habitat dans cette zone-là. On commence à chercher des promoteurs », avance André Guénégan, vice-président de Quimper Communauté délégué aux transports. Les prochaines étapes de réhabilitation des abords de l'avenue de la Libération concernent la démolition de deux anciens bâtiments SNCF, dans la continuité de la zone actuellement en chantier. « Ils devraient être abattus à la fin de l'année, puis nous referons, en 2017, l'angle de l'avenue de la Libération et de la rue Pierre-Brossolette », indique l'élu quimpérois.

    Gare routière à l'Est


    À l'extrémité Ouest de la zone en chantier, côté gare SNCF, c'est un autre projet qui se dessine : la réalisation d'un pôle d'échange multimodal. « On espère, avec nos partenaires comme le Département, la Région, SNCF Réseau (etc.), que l'on aboutira avant la fin 2016 à la signature du contrat de pôle », rapporte André Guénégan. « Après en avoir débattu lors du dernier comité de pilotage, on semble privilégier l'hypothèse d'une implantation de la future gare routière à l'Est de la gare SNCF dans un espace plus sécurisé qu'actuellement. Nous avons proposé le bâtiment de la Sernam, dont on pourrait conserver la charpente métallique, comme cela s'est fait à Versailles-Chantiers », émet-il. De ce côté-ci de la gare, les études ne portent plus sur la réalisation d'un parking à étages. « En fait, nous avons proposé l'idée d'une passerelle, au lieu du souterrain préféré par la SNCF. Elle permettrait de communiquer avec chaque quai mais aussi avec le parking de la salle omnisports, qui dispose d'un potentiel intéressant de places de stationnement », confirme l'élu.


    En complément

    « Un campus mêlant habitat et tertiaire »


    Le projet urbain dit « Triangle des entrepreneurs » (30 ha, 30 M€, 30 ans), entre la gare et les deux ronds-points Lebon et de l'Eau Blanche, s'est déjà traduit par la destruction d'anciens entrepôts, rue Kerhuel, dans la zone de l'Hippodrome. Pour l'heure, le terrain d'un hectare, propriété de Quimper Communauté, est totalement nu et bordé de talus (notre photo). « Il y a trois semaines, nous étions dans ce secteur. Il ne reste plus qu'un petit garage, quelques locaux de la SNCF et ceux d'une association de recyclage de papier, qui pourrait être relogée, à détruire. On envisage ici, et sur les terrains en friche voisins, une sorte de campus mêlant activités tertiaires et habitat sur pilotis, dans un environnement paysager aéré », entrevoit André Guénégan. La collectivité devra, dans cette optique, renégocier avec la préfecture, moyennant quelques compromis, des points du plan de prévention des risques liés aux inondations, comme elle le fit à La Providence.

    © Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/gare-voies-liberees-pour-le-projet-urbain-05-05-2016-11056272.php#urBoMmYympWgigWb.99
    avatar
    TER44

    Messages : 141
    Date d'inscription : 01/05/2015
    Age : 39
    Localisation : nantes

    Re: QUIMPER Gare. Voies libérées pour le projet urbain

    Message par TER44 le Sam 7 Mai - 12:09

    "
    "Le projet urbain dit « Triangle des entrepreneurs » (30 ha, 30 M€, 30 ans) pas pressés les Cornouaillais, d'ici là des opportunité de raté. La "prudence" n'est pas l'inconscience (volonté de protéger le Centre ville touristique et peu dynamique ?)
    sunny
    avatar
    Capiste29

    Messages : 13
    Date d'inscription : 26/02/2016
    Age : 62
    Localisation : 29790 PontCroix

    Re: QUIMPER Gare. Voies libérées pour le projet urbain

    Message par Capiste29 le Dim 8 Mai - 8:24

    Pour information, le projet de ligne de bus en site propre de la gare à la place de la Résistance par le quai de l'odet a été relayé aux oubliettes par la municipalité Jolivet (PR). Mise à part la proximité relative du CHU, les administrations et IUT/FAC sont éloignées et mal dessservis. "La gare" n'intéresse pas les "quimperois" qui plébiscitent l'automobile très majoritairement. Ce « Triangle des entrepreneurs » sera déconnecté des universités et zones industrielles. Bah, les crêperies de la place St Corentin sont à 10' de marche. De plus cette future espace se situe en zone inondable et le parking de la salle omnisports est peu accessible.
    Bon dimanche

    GMAPS https://www.google.fr/maps/@47.9942998,-4.0986335,16.67z?hl=fr

    Contenu sponsorisé

    Re: QUIMPER Gare. Voies libérées pour le projet urbain

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 17 Aoû - 23:18