Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Septembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


    Plouaret :Loi Travail. Des opposants sur les voies, le train stoppé

    Partagez
    avatar
    ledem.22

    Messages : 64
    Date d'inscription : 10/03/2016
    Age : 54
    Localisation : 22390 Bourbriac

    Plouaret :Loi Travail. Des opposants sur les voies, le train stoppé

    Message par ledem.22 le Sam 28 Mai - 11:58

    Loi Travail. Des opposants sur les voies, le train stoppé une heure
     



    Loi Travail. Des opposants sur les voies, le train stoppé une heure

    Publié le 28 mai 2016 à 10h38


    Le 19 mai, une opération similaire avait déjà été menée. Ce samedi matin, rebelote. Pendant une heure, un train a été stoppé en gare de Plouaret (22).





    Vers 9h, un groupe d'une quarantaine de personnes, comprenant des militants de Nuit debout, de Breizhistance et du Collectif citoyen, a investi calmement le site. Un groupe encadré par les forces de l'ordre, au nombre de 80 environ. Mais il ne s'agissait visiblement que d'une diversion, car d'autres opposants à la loi Travail s'étaient positionnés sur les voies SNCF en différents endroits, avant de finir par les quitter.
    Cette mobilisation a provoqué - vous l'aurez deviné - d'autres perturbations, comme l'atteste le tweet ci-dessous :




    :letelegramme_l27/05/2016
    Gare. Une centaine de manifestants



    Tout a commencé hier matin, peu avant 7 h. Une trentaine de signataires de « L'appel de Plouaret », comprenant le collectif citoyen, Nuit Debout, Lannion, et Breizhistance, s'étaient donné rendez-vous à la gare de Belle-Isle-en-Terre-Bégard, prenant de court les forces de l'ordre.

    Un train arrêté en pleine campagne






    Durant une grosse heure, ils ont investi les voies SNCF, provoquant l'arrêt des trains, notamment du TGV parti de Brest à destination de Paris à 8 h 19, qui a été arrêté en pleine campagne. À l'arrivée des gendarmes, les manifestants se sont éloignés pour rejoindre le pont SNCF du Vieux-Marché, s'installant sur les voies avec pancartes de chantiers, palettes et divers objets. Ils ont aussi installé un barrage routier filtrant, sous le pont, perturbant la circulation. Ils ont ensuite rejoint, en cortège, la gare de Plouaret vers 11 h, où ils avaient donné rendez-vous aux personnes venues de Lannion et des environs.


    Des élus dans le cortège






    Parmi la grosse centaine de manifestants, plusieurs élus départementaux et communaux, dont Claudine Le Bastard, conseillère départementale communiste, le maire du Vieux-Marché, Gérard Kernec, ainsi que divers adjoints et conseillers municipaux des communes environnantes.

    Un déploiement de force inattendu






    Les forces de l'ordre avaient pris place à l'intérieur de la gare et sur les quais, interdisant tout accès aux voies. Pendant ce temps, il n'y avait toujours aucun train à l'horizon. Le face à face, relativement bon enfant, ponctué d'échanges toujours courtois, a été interrompu par une tentative d'installation sur le passage à niveau voisin, qui a été repoussée par les cinquante gendarmes mobiles et des agents de la sécurité ferroviaire, donnant lieu à quelques bousculades.

    Nouvelle manifestation prévue samedi






    Une assemblée générale improvisée a ensuite ouvert un dialogue très citoyen, à la fin de laquelle les contestataires de la loi travail ont choisi de se donner rendez-vous pour une nouvelle manifestation en gare, samedi, à 9 h. Les manifestants se sont alors dispersés dans le calme.
    ____________________________________



      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 16:52