FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE & PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Novembre 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


    Vieilles Charrues. Le train déverse un flot continu de festivaliers

    Partagez
    avatar
    rail ouest

    Messages : 126
    Date d'inscription : 28/05/2015
    Age : 55
    Localisation : Huelgoat Finistère

    Vieilles Charrues. Le train déverse un flot continu de festivaliers

    Message par rail ouest le Sam 16 Juil - 11:48

    [size=33]Vieilles Charrues. Le train déverse un flot continu de festivaliers[/size]
    [size=33] 14/07/2016[/size]
    [size=33]Pas de rame tractée cette année mais une compo renforcée 3 X2100 +2xr, dommage / A une certaine époque c'était une rame tractée corail qui assurait le spécial. Merci LeChaix pour tes photos[/size]
    [size=33][/size]


    Chaque année, de nombreux festivaliers accèdent à la ville par le train. Hier après-midi, ils étaient plus de 500 à traverser le hall de la gare de Carhaix. Pour cette 25e édition, les habitudes ne changent pas. Et les festivaliers l’ont bien compris, pour éviter les soucis liés au stationnement, le train et le bus se présentent comme des évidences.




    Hier après-midi, plus de 600 festivaliers ont débarqué depuis les quais en provenance de Rennes, Lamballe, Saint-Brieuc et de Guingamp.

    À raison d’un à trois voyages pour chaque ville, le premier flux des festivaliers, dont l’arrivée était prévue à 14 h 24, s’est dirigé tranquillement vers la zone de Kerampuilh, dans la joie et la tranquillité. Une bonne nouvelle pour les employés de la SNCF présents sur les quais.

    Un renforcement du personnel a été mis en place dans les trains de la SNCF afin d’accompagner les festivaliers et veiller ainsi au confort de leur voyage.

    « Des jeunes sont venus en renfort, explique Joël Jegou, responsable de l’accueil et de la billetterie. Nina, Benoît et Corentin sont présents dans les trains avec les contrôleurs pour aiguiller les festivaliers. » Car, pour accueillir autant de passagers, l’organisation a été revue à la hausse. Et cet afflux ne semble pas les déranger, bien au contraire. « Cela nous change de notre train-train quotidien. »

    Une circulation fluide

    En ville, les voitures se sont rapidement alignées et ont comblé chaque mètre de stationnement dès midi. Avec l’arrivée des camping-cars et des campeurs, les rues se sont remplies, sans perdre toutefois en fluidité.
    Les affichages et les agents sur place ont permis de diriger et conseiller les festivaliers, et éviter ainsi d’éventuelles perturbations du trafic. Les festivaliers ont ainsi pu emprunter le chemin qui les mène à la zone de Kerampuilh pour assister au début des festivités et à l’inauguration de la 25e édition.

    Des bus en renfort

    Afin de faciliter le déplacement des festivaliers du Finistère et du Morbihan, plusieurs lignes de bus ont été mises en place, du jeudi 14 au lundi 18 juillet. Quimper, Brest, Morlaix, Châteaulin, Châteauneuf-du-Faou et Crozon disposent de trois à six cars dans la journée, pour un prix de 1,50 € le trajet.
    Pour le département du Morbihan, Pontivy, Vannes, Auray et Lorient sont desservies aux mêmes dates pour la somme de 2 €. Un dispositif de transport complémentaire, mais surtout un moyen de désengorger les stationnements du centre-ville.

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 1:39