Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Derniers sujets

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


    La transversale Nantes-Lyon, « une ligne sous-exploitée »

    Partagez
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 2087
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 60
    Localisation : RENNES BREIZH

    La transversale Nantes-Lyon, « une ligne sous-exploitée »

    Message par BiBi35 le Mer 28 Déc - 11:41

    SNCF
    La transversale Nantes-Lyon, « une ligne sous-exploitée »
    [*]La REPUBLIQUE DU CENTRE

    Publié le 27/12/2016 à 08h00
    relai info LeChaix





    [*]

    L’association Rhône-Alpes/Centre-Océan, qui défend le développement de la ligne Nantes-Lyon, milite pour neuf allers-retours quotidiens contre un aujourd’hui.

    À l’issue d’une entrevue récente avec le représentant du secrétaire d’État aux transports, les responsables de l’association pour une liaison ferroviaire performante Rhône-Alpes/Centre-­Océan (Raco), qui défend la ligne transversale Nantes-Lyon, ont été assurés que la totalité de la liaison voyageurs restait dans le périmètre des trains d’équilibre du territoire (TET) dont l’État est l’autorité organisatrice.

    Neufs allers et retours au lieu d’un



    Il a également été confirmé que des trains neufs seront livrés en 2018, permettant d’assurer la desserte de bout en bout. « C’est l’occasion de faire une nouvelle offre », rebondit le secrétaire de Raco, Jean-Louis Moreau. Car il n’existe actuellement qu’un aller-retour quotidien. Suite à une étude du cabinet Rail concept en 2013, qui a souligné la viabilité économique d’une desserte avec neuf allers-retours (*) par jour reliant Nantes, Angers, Tours, Orléans et Bourges à Lyon, Clermont-Ferrand et Dijon, l’association reste mobilisée.
    Ce projet, selon l’association, « profiterait aux autres lignes de transport express régional (TER) interconnectées. » Avec la ligne historique Paris-Orléans-Limoges-Toulouse et le projet de ligne à grande vitesse Paris­-Orléans-Clermont-Lyon, « il peut y avoir des correspondances intéressantes pour Vierzon et Nevers », illustre Jean-Louis Moreau.

    Ce projet de neuf allers-retours « répond à des besoins de mobilité », insiste l’association Raco. Elle le redira lors du débat public sur la voie ferrée centre-Europe-Atlantique. Lancé le 15 décembre, ce débat s’achèvera le 20 mars 2017.
    L’association réclame aussi une entrevue à SNCF Réseau et SNCF Mobilité, et demande aux collectivités concernées de se positionner, sous forme de vœux, sur ce projet.

    Désaturer le réseau en Île-de-France



    Le président de l’association Raco, Jean-Michel Bodin (ex-président de la région Centre-Val de Loire, chargé des transports), voit dans le développement de la ligne Nantes­-Lyon « un outil de développement durable de nos territoires » et un moyen de contribuer à la désaturation du réseau ferré en Île-de-France.
    Nantes-Lyon, « c’est une belle ligne sous-­exploitée, admet Philippe Fournié, son successeur au conseil régional. Il vaut mieux coordonner les TER et TET. » La Région voit d’un bon œil la montée en régime de cette ligne pour favoriser le développement du fret dont la Région entend rénover les lignes, alors que la plateforme multimodale Vierzon Centre France a été ouverte l’an passé.
    Thomas Migault

    (*) Quatre de Nantes à Lyon, trois d’Orléans à Lyon, deux de Nantes à Dijon et deux de Nantes à Clermont.


    _________________
    albino
    avatar
    La Broh

    Messages : 181
    Date d'inscription : 06/07/2015
    Age : 50
    Localisation : 35

    Re: La transversale Nantes-Lyon, « une ligne sous-exploitée »

    Message par La Broh le Mer 28 Déc - 11:58

    la totalité de la liaison voyageurs restait dans le périmètre des trains d’équilibre du territoire (TET) dont l’État est l’autorité organisatrice.
    Bonne nouvelle, la liaison TET Nantes/Bordeaux aurait pu à la rigueur passée PDL/NA (Nouvelle Aquitaine prend à sa charge les TER Bordeaux↔La Rochelle en doublon).
    Les possibilités de couplage (Nantes - Dijon et Nantes-Clermont éviteront les ruptures de charge).


    _________________

      La date/heure actuelle est Ven 14 Déc - 0:44