forum consacré au rail en Bretagne ett Pays de la Loire/mobilité TCSP

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Juin 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

EN IMAGES. Il y a 15 ans, Rennes à l'heure du premier métro

Partagez
avatar
BiBi35
Admin

Messages : 1646
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 58
Localisation : RENNES BREIZH

EN IMAGES. Il y a 15 ans, Rennes à l'heure du premier métro

Message par BiBi35 le Mer 15 Mar - 10:25

EN IMAGES. Il y a 15 ans, Rennes à l'heure du premier métro
  15.03.2017

  http://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/en-images-il-y-15-ans-rennes-l-heure-du-premier-metro-4858683

Le 15 mars 2002, le Val était lancé en grande pompe sur la place de la République, après quinze ans de turpitudes. Descendre dans les entrailles de Rennes, une sacrée attraction ! Retour en images sur une semaine historique.
Il pleuvait sur Rennes ce jour-là. C'était il y a quinze ans, jour pour jour. « Le 15 mars 2002 restera dans l'histoire de la ville », écrivait notre confrère Éric Chopin, au matin de la « vraie inauguration » de celui qu'on appelait alors le Val (pour véhicule automatique léger).

Après dix ans de polémiques et cinq ans de chantier (et de trous !), Rennes devenait la plus petite ville au monde parcourue par une ligne de métro. « Enfin ! Voilà ce qu'on s'est tous dit ce jour-là », se souvient le journaliste, qui ne garde toutefois pas un grand souvenir de la cérémonie organisée à République.

« Le temps du plaisir »



Une rame flottait bien sur la place, mais le spectacle de lumières avait manqué de chaleur, à tel point que quelques sifflets s'étaient élevés de la foule, venue nombreuse.



Le ruban tricolore, coupé par Edmond Hervé, le maire, Marylise Lebranchu, la Garde des sceaux, et Pierre Mauroy, ancien Premier ministre et maire de Lille, équipée du Val dès 1983, n'avait pu s'envoler comme prévu, à cause du mauvais temps.

« Si le métro est né dans la douleur, aujourd'hui c'est le temps du plaisir », avait lancé Jean Normand, président de la Semtcar, avant un week-end marqué par des festivités dans toute la métropole et un concert gratuit de Yann Tiersen, au Liberté.


« Beaucoup de fierté »   



« Le lancement du métro a été une grande fête populaire », confirme Éric Chopin. Du 8 au 17 mars, plus de 300 000 personnes avaient fait le déplacement pour monter à bord de cet engin sans pilote, propulsé dans le sous-sol de la ville.



Urbains ou ruraux avaient parfois attendu une heure et demie pour monter à bord d'une attraction qui redessinait aussi Rennes en surface.
 Gratuit pendant dix jours, le métro a été pris d'assaut. | Photo : Philippe Chérel / Ouest-France.
« Toutes les générations étaient réunies, les rames étaient bondées et les gens se parlaient. On sentait beaucoup de fierté », se remémore Lucette Pouyollon, l'élue qui s'y était reprise à quatre fois pour baptiser le tunnelier Perceval au champagne, cinq ans auparavant.
 

Adieu la ligne 8



Un gros quart d'heure pour aller de la Poterie, au sud, à Villejean, au nord, c'en était fini de la mythique ligne de bus numéro 8. « On en sourit aujourd'hui, mais, quand on vient à Rennes le week-end, mes enfants réclament qu'on prenne le métro », confie Yann, de Liffré.
En mars 2002, on évoquait déjà une deuxième ligne, « de Cleunay à Maurepas », sans savoir si elle serait souterraine. Lucette Pouyollon l'attend avec impatience. « Je serai là pour l'inauguration », promet-elle.   
Frédéric, un usager qui vit près de la place Sainte-Anne, où ligne A et B se croiseront en 2020, est tout aussi pressé. « On n'imaginerait pas Rennes sans son métro. » C'était il y a quinze ans. Il y a une éternité.




_________________
albino
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 17:47