Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier


    Auray : Grâce au chemin de fer, la ville prend de l'ampleur

    Partagez
    avatar
    Mor- bihan

    Messages : 22
    Date d'inscription : 26/10/2016
    Age : 43
    Localisation : landevant 56690

    Auray : Grâce au chemin de fer, la ville prend de l'ampleur

    Message par Mor- bihan le Sam 27 Mai - 9:51

    Grâce au chemin de fer, la ville prend de l'ampleur
    27.05.2017



    Un lieu, une histoire. Dès 1858, une dynamique s'enclenche avec le chemin de fer, qui donnera naissance au tourisme et à l'agrandissement du territoire d'Auray,
    Les contemporains de l'arrivée du chemin de fer sont loin d'imaginer à quel point il va transformer leur vie. Au plan économique et social, par exemple. Un extrait de la gazette L'avenir du Morbihan du 31 mars 1880 mentionne une soumission de travaux, ponts et chaussées de chemin de fer. Il y est question des adjudications de travaux pour la ligne d'Auray à Quiberon. « Maçonnerie, charpente en fer, menuiserie, plâtrerie, serrurerie, peinture et vitreries, objets divers, ensemble pour 27 maisons de gardes, empierrement des passages à niveau, barrières en fer... »
    La ville s'agrandit
    En 1862, lors de la mise en service de la gare dite « station de la Chartreuse », les habitants sont rares. « Quelques fermes, un manoir. C'est une plaine coupée de quelques routes. » Un changement administratif majeur rebat les cartes, le décret-loi du 14 juin 1865. Pour Auray, c'est le jackpot. De 149 ha, sa superficie passe à 610. Un vaste espace rural à l'habitat dispersé, desservi par des chemins, tels les lieux-dits Parco-Pointer, le Gumenen ou encore Kerléano tombe dans l'escarcelle de la Ville.
    Nouveau quartier

    En quelques années, l'activité ferroviaire fait émerger un nouveau quartier dans la ville, celui de la gare. Érudit de l'histoire du chemin de fer, Jean Péron expliquait, à propos de l'avenue de la Gare, que « peu à peu les constructions se rapprochent de la gare et du dépôt, les routes sont aménagées ». Les murs des premières maisons des cheminots étaient parfois construits avec du mâchefer. L'Hôtel des Voyageurs s'installe près du passage à niveau de Penhouet. Côté Auray, les constructions ne dépassent pas la route de Lorient, et à Kerberdery un café est ouvert, appelé Dakar, « fréquenté par les gueules noires ».

    Un ancien cantinier de régiment achète à la famille Forges l'ensemble des terres. Il construit un petit hôtel près de la gare, Le Terminus, puis un ensemble de maisons. « Il vend par lot les terrains aux cheminots, qui, vers 1900, se rapprochent de la gare d'Auray ». Les commerçants peu à peu s'installent, trouvent une nouvelle clientèle avec l'assurance d'être payés pour la vente de leurs marchandises.


    _________________
     Mor-bihan
    avatar
    lanig ar louarn

    Messages : 101
    Date d'inscription : 14/02/2015
    Age : 55
    Localisation : 56 meslan

    Re: Auray : Grâce au chemin de fer, la ville prend de l'ampleur

    Message par lanig ar louarn le Sam 27 Mai - 10:43

    Auray était aussi un important dépôt dont dépendaient les annexes de Vannes, Lorient et Quimper. La gare à toujours son buffet.


    _________________
     

      La date/heure actuelle est Mar 22 Aoû - 14:55