Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    ledem.22
    ledem.22

    Messages : 98
    Date d'inscription : 10/03/2016
    Age : 56
    Localisation : 22390 Bourbriac

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par ledem.22 le Mer 8 Nov - 11:35

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque
    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 3261943188 08.11.2017



    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Les-travaux-de-modernisation-de-la-ligne_3681569_403x330p
    Les travaux de modernisation de la ligne Lamballe-Dinan-Dol-de-Bretagne ne seront pas réalisés avant 2025.    

    Ce mardi soir, au-delà de la question de la rénovation de la ligne ferroviaire Lamballe-Dinan-Dol, ce sont les désengagements de l'État et surtout de la SNCF qui ont interpellé les élus de Lamballe Terre et Mer, amenés à voter des financements importants pour la survie de cette ligne.

    Hier soir, les élus de Lamballe Terre et Mer ont voté l'engagement financier de la collectivité à hauteur de 3 M€, sur une enveloppe globale de 62 M€, pour rénover la ligne ferroviaire Lamballe-Dinan-Dol-de-Bretagne. Ce montant global comprend le prix de l'étude de faisabilité (850.000 €, dont 70.000 € environ à la charge de Lamballe Terre et Mer).

    La survie de la ligne en jeu


    Dès le début d'un débat qui a duré près de 40 minutes, Loïc Cauret, président de Lamballe Terre et Mer, a défini l'enjeu de la question : « C'est la survie de la ligne qui se joue avec ce vote ». Il a aussi tenu à réaffirmer l'importance de maintenir un noeud ferroviaire à Lamballe pour assurer une bonne fréquentation de la gare SNCF.
    Daniel Baron, le rapporteur, a rappelé l'importance de la réhabilitation de cette ligne « vétuste, où la vitesse a été ramenée de 100 à 60 km/h mais néanmoins fréquentée par les scolaires ». Entre 2008 et 2016, la fréquentation globale de la ligne a d'ailleurs augmenté de 120 %, avec 1.700 trajets par semaine. Mais depuis un an, elle est en baisse.

    Les désengagements de l'État et de la SNCF condamnés


    La question cruciale a été abordée par Stéphane de Sallier Dupin, qui a condamné le « désengagement de certains. Bientôt, on nous fera payer le bitume de la RN 12 ». Concernant le désengagement, il pense, un peu, à l'État (20 % de participation) et beaucoup, à la SNCF (seulement 8,5 %). « Pour la première fois, nous allons payer de la maintenance sur les rails », ajoute-t-il.
    Une première fois qui ne passe pas du tout pour Jean-Yves Lebas, maire de Pléneuf-Val-André, qui estime que « 36 M€ pour refaire la ligne entre Lamballe et Dinan, c'est trop pour 200 personnes à transporter par jour ».
    De son côté, Loïc Cauret a rappelé que « quand ce n'est pas rentable, c'est la collectivité qui intervient ». Le président de la communauté de communes a fait allusion aux millions d'euros qu'il a fallu donner pour financer le très haut débit sur le territoire du Penthièvre.

    Un élu vote contre



    Néanmoins, il a exhorté les élus présents hier soir à voter cette délibération, qui concernait uniquement les études. « Je ne vais mentir, ce n'est pas que cela que nous votons ce soir (hier soir, NDLR) mais l'ensemble du projet de rénovation de la ligne », a-t-il martelé. La délibération a finalement été votée à l'unanimité, moins une voix, celle de Jean-Yves Lebas.


    _________________
    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 24031614 Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 586248668
    plerguer
    plerguer

    Messages : 106
    Date d'inscription : 02/08/2016
    Age : 56
    Localisation : Plerguer 35540

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par plerguer le Mer 8 Nov - 16:37

    La section de ligne Dol/Lamballe (St Brieuc) comporte 2 missions :
    * Dol/Dinan assurant essentiellement les correspondances TGV en gare de Dol. Accessoirement elle permet de rejoindre Rennes mais la ligne directe 7 Illenoo Dinard/Dinan/Rennes est plus rapide. Quant aux déplacements Dinan/ St Malo, bien qu'importants, ils se font essentiellement par la route.  Les travaux de mise à  niveau de la voie  entre Dinan et Dol sont prioritaires de prioritaires. La création d'un AR direct Rennes est jouable à condition que les sillons soient opportuns,  que le nombre d'arrêt soient  limité à 2 (Dol et Pontchaillou) et que le matériel soit "moderne" (B 82500 Bimode). Le temps minimal de 55 mn serait souhaitable pour opportuniser  cette relation.
    *Dinan/St Brieuc est une relation locale reliant la sous préfecture de Dinan à la préfecture St Brieuc. Mise à part Plancoët, les arrêts desservis ne génère qu'un trafic marginal. A la rigueur une relation directe Dol/St Brieuc s'avèrerait pertinente si elle relevait une double correspondance : d'une part de/pour la Normandie et d'autre part, à St Brieuc de/pour Brest. On en est bien loin et le covoiturage risque d'amplifier la désertion de ce tronçon de ligne.
    Lampiste 56
    Lampiste 56

    Messages : 55
    Date d'inscription : 04/11/2016
    Age : 55
    Localisation : Rohan 56580

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par Lampiste 56 le Mer 8 Nov - 17:39

    A la rigueur une relation directe Dol/St Brieuc s'avèrerait pertinente si elle relevait une double correspondance : d'une part de/pour la Normandie et d'autre part, à St Brieuc de/pour Brest.
    encore faudrait il qu'il y ait un potentiel voyageurs dont je doute sérieusement. 
    LeChaix
    LeChaix

    Messages : 1010
    Date d'inscription : 29/10/2015
    Localisation : Bretagne

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par LeChaix le Mer 8 Nov - 20:51

    @Lampiste 56 a écrit:
    A la rigueur une relation directe Dol/St Brieuc s'avèrerait pertinente si elle relevait une double correspondance : d'une part de/pour la Normandie et d'autre part, à St Brieuc de/pour Brest.
    encore faudrait il qu'il y ait un potentiel voyageurs dont je doute sérieusement. 

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 2485951198 Tout a été fait depuis plusieurs années pour faire oublier cet itinéraire plus court en kilomètres entre la Bretagne nord et la Normandie, en ne proposant que des horaires en passant par Rennes ( notamment sur internet le site VSC - voyages-sncf.com ...) Qui se souvient encore des autorails directs Saint-Brieuc - Cherbourg des années 70 ? changer maintenant à Dinan + à Dol de Bretagne + à Lison et avec des pertes de temps en attente de correspondance...  affraid  c'est vraiment rébarbatif.


    _________________
    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 67508260 et moi Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 2485951198
    plerguer
    plerguer

    Messages : 106
    Date d'inscription : 02/08/2016
    Age : 56
    Localisation : Plerguer 35540

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par plerguer le Mer 8 Nov - 22:58

    Cet article vaut ce qui vaut ...  Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 3626685176 BiBi va tousser !

    La ligne Cherbourg-Brest

    La première ligne créée dans notre département est celle reliant Cherbourg à Brest (Finistère), ligne ayant comme rôle principal de réaliser la communication entre les deux principaux ports du grand Ouest. Le 8 juillet 1852, la Chambre des Députés vote l'utilité d'une telle ligne.
    L'avènement de ce projet n'a pourtant lieu que le 19 juin 1858 par un décret du Ministre de l'agriculture, du Commerce et des Travaux et par le vote d'une subvention de 300 000 F. Il faudra néanmoins attendre le 14 juillet 1859 pour que le premier train entre en gare cherbourgeoise.
    M. Dubois, ingénieur, est chargé de trouver le tracé de cette ligne pour qu'elle respecte une certaine longueur et des points de passages clés économiquement parlant. D'après lui, la ligne aura pour passage Sottevast et non Saint-Lô comme certains l'avaient envisagé, d'un point de vue stratégique, commercial, et militaire. Cherbourg possède à l'époque un fort potentiel commercial, notamment avec les fruits et légumes, les poissons, le cidre, produits typiques régionaux, exportés vers d'autres coins de la France.
    L'État est alors chargé de superviser le projet, il n'y a que la pose des rails qui est gérée par une société privée, cela permettra de rendre plus tard ces lignes publiques et de s'en servir comme lignes militaires ou même pour le trafic de passagers, ce qui sera réalisé bien plus tard encore.
    Cette ligne a, au cours du temps, subit des modifications de tracé mais aussi de son utilisation. En effet, en 1866, un raccourcissement de la ligne, mesurant alors 607 km, est envisagé. Pour les ingénieurs, cette ligne effectue trop de détours, ce qui est préjudiciable au commerce, les marchandises mettent plus de temps à voyager et les arrêts aux nombreuses gares n'arrangent rien à ce problème. Des calculs précis de l'utilité de ce projet (dépenses en fonction des recettes envisageables) sont effectués. Ces travaux seront réalisés entre 1866 et 1875 sans que nous ayons pu trouver de date précise (les archives municipales ne renseignent que vaguement à ce sujet)
    Après ces travaux la ligne a le tracé suivant :
    Cherbourg ➙ CouvilleBricquebecLa Haye-du-PuitsLessayCoutancesLa Haye-PesnelAvranchesPontorson ➙ Dinan ➙ Brest.
    Lors de la Première Guerre mondiale, cette ligne est utilisée pour ravitailler les différentes bases militaires où les soldats sont en attente d'être envoyés au front. Cette ligne subit d'énormes dégâts lors de la Seconde Guerre mondiale et ne sera pas reconstruite selon le même tracé.
    BiBi35
    BiBi35
    Admin

    Messages : 2191
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 60
    Localisation : RENNES BREIZH

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par BiBi35 le Jeu 9 Nov - 14:43

    "Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 3626685176BiBi va tousser "

     ah bon ! non pas spécialement et en plus je me couvre bien avant de sortir. Je me suis plongé dans les articles de  Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque 3601365847 qui sont un peu confus. J'aurai fait la même confusion.


    _________________
    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Sans-t11 albino

    Contenu sponsorisé

    Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque Empty Re: Ligne Lamballe-Dinan. Un désengagement qui choque

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 23 Aoû - 23:26