FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Jojo53


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Avril 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Brest. Le téléphérique, un anniversaire en demi-teinte

Partagez
avatar
Landerné

Messages : 46
Date d'inscription : 11/09/2017
Age : 56
Localisation : pencran

Brest. Le téléphérique, un anniversaire en demi-teinte

Message par Landerné le Jeu 16 Nov - 10:26

  Modifié le 15/11/2017 à 10:20 | Publié le 15/11/2017 à 10:20
Brest. Le téléphérique, un anniversaire en demi-teinte 



  • La nouvelle cabine, d’un coût de 600 000 €, sera livrée et opérationnelle au plus tard en avril 2018. |   ouest-france


    Sujet à polémique dès son lancement, il n’arrive pas à convaincre ses détracteurs. Pourtant, avec 720 000 voyages, le taux de fréquentation dépasse les prévisions.

    En ce début de semaine, il n’y a pas foule à la station Jean-Moulin du téléphérique. Après l’agitation et les longues files d’attente du week-end, seul un petit groupe de Sud-Coréens s’apprête à monter à bord de l’unique cabine encore opérationnelle. « Nous sommes ici pour une conférence, explique dans un anglais approximatif Hyosung Won, sa casquette vissée sur la tête. C’est le gérant de notre hôtel qui nous a conseillé de prendre le téléphérique. Le meilleur endroit pour admirer Brest. »



    À plus de 70 m, au-dessus de la Penfeld, avec vue panoramique sur la ville, le port et la rade, les flashs des portables et des appareils photo commencent à crépiter, entrecoupés de « ouah » et de « ohhh ». Même enthousiasme pour cette famille de Quimper, qui attend de l’autre côté, aux Capucins. « Nous sommes à Brest pour fêter les 40 ans de mon mari. L’occasion de monter à bord du téléphérique, depuis le temps que l’on en entend parler, sourit la mère de famille. Et c’est vrai que c’est chouette, surtout pour les enfants. Seul regret, je m’attendais à un trajet beaucoup plus long. »


    À plus de 70 m, au-dessus de la Penfeld, avec vue panoramique sur la ville, le port et la rade. | ouest-france


    Pannes à répétition


    Le 19 novembre, cela fera exactement un an, jour pour jour, que le téléphérique et ses deux cabines Charlotte et Lewin ont été lancées en grande pompe. À l’époque, une question – voire une polémique – avait vu le jour quant à l’utilité de ce mode de transport : moyen de transport comme les autres ou, comme certains comme le pensent encore, simple « gadget » touristique… à 19 millions d’euros.Douze mois plus tard, la question n’est pas vraiment tranchée. À juste titre, certains diront aussi qu’il est trop tôt pour tirer des conclusions. Ce sera donc un premier bilan.

    Un bilan très contrasté, avec des hauts mais aussi beaucoup de bas. Pour rappel, quelques jours après l’inauguration, une première panne mécanique est venue gâcher la fête. Le début d’une longue série qui vaut au téléphérique une réputation quelque peu ternie. Une fiabilité en question, après l’ouverture inopinée d’une porte de cabine lors d’un essai avec un technicien à bord. Et aussi la scoumoune, avec la chute d’une cabine, en août dernier, dans un atelier de réparation. Un incident qui a fait le tour des réseaux sociaux.



    Au-dessus des objectifs


    Dans les ateliers suisses du constructeur Bartholet Maschinenbau Flums (BMF), « la fabrication de la nouvelle cabine commencera début décembre pour une livraison prévue au plus tard en avril 2018, précise Nicolas Chapuis, directeur général des remontées mécaniques chez BMF. Elle sera identique à la précédente. En conservant notamment le design qui fait la singularité de ces cabines, à savoir l’ambiance maritime avec le plancher en teck synthétique et les assises en bois. »

    Ces nombreux contretemps ne semblent pourtant pas avoir freiné l’engouement des Brestois et touristes de passage. Les derniers chiffres de fréquentation transmis par l’exploitant Keolis sont bons, voire très bons. Depuis sa mise en service, le téléphérique comptabilise plus de 720 000 voyages, soit une moyenne quotidienne de 2 000 traversées. Bien au-dessus des objectifs affichés il y a un an avec 675 000 passages


avatar
BiBi35
Admin

Messages : 1916
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 59
Localisation : RENNES BREIZH

Re: Brest. Le téléphérique, un anniversaire en demi-teinte

Message par BiBi35 le Jeu 16 Nov - 19:35

Sujet à polémique dès son lancement, il n’arrive pas à convaincre ses détracteurs. Pourtant, avec 720 000 voyages, le taux de fréquentation dépasse les prévisions.
Je retrouve cette mentalité brestoise. C'est une ville repliée sur elle même, peu avenante pour "qui n'est pas zef" . Mis à part  l'IFREMER (paradoxalement peu connu des  Brestois et pourtant reconnu à l'international) il n'y a pas grand chose. La mentalité "arsouille" est toujours présente. Je passe sur l'arrivée en gare des 1ers TER matinaux en provenance de Rennes... Crying or Very sad   


_________________
albino
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mer 25 Avr - 23:50