Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


    Gare de Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur

    Kastelin
    Kastelin

    Messages : 32
    Date d'inscription : 14/12/2016
    Age : 51
    Localisation : Dineault

    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Empty Gare de Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur

    Message par Kastelin le Jeu 7 Déc - 10:18

    Gare SNCF. Un sursis pour la vente sur place
    Publié le 07 décembre 2017
     Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur 3261943188


    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Gare-s10
    ( Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur 3626685176 scratch  ce  n'est pas demain la veille que ce matériel desservira la ligne.)


    Restera ou restera pas ? Clairement menacé, d'après la CGT Cheminots, le poste de vendeur à la gare SNCF de Châteaulin sera maintenu dans les semaines suivant la réouverture de la ligne Quimper-Brest, dimanche. Mais la SNCF envisage, à terme, de sous-traiter la vente des billets en centre-ville.

    Dimanche, c'est le grand jour sur les rails. Après un an de travaux, importants et onéreux (77,8 M€, financés en grande partie par la Région et le Département), la ligne Quimper-Brest sera de nouveau ouverte à la circulation. À cette occasion, la gratuité sera de mise pour les voyageurs effectuant le trajet. 
    À lire sur le sujet

    Ligne ferroviaire Brest-Quimper. Ce dimanche, les trains seront gratuits
    Du côté de la CGT Cheminots, on ne baisse pas la garde pour autant. Le syndicat a, d'ores et déjà, appelé au rassemblement, dimanche, à 14 h, à Châteaulin. Motif de la manifestation : le transfert de l'activité de guichet de la gare vers l'office de tourisme de Châteaulin. En clair, la CGT craint la suppression rapide du poste de vendeur en gare.

    « Un conseiller en vente présent dès lundi »

    Pas de panique, assure-t-on du côté de la SNCF : « À l'heure actuelle, il y aura de la vente en gare de Châteaulin », indique Thierry Chaplais, responsable de la communication pour la SNCF en Bretagne. « Auparavant, elle était assurée par l'agent de circulation. Ce dernier ne pourra plus l'assurer désormais, du fait de l'augmentation du trafic de six à neuf trains par jour. Dès lundi, un conseiller en vente interviendra auprès des voyageurs pour les guider dans leur commande et vendre les billets », poursuit Thierry Chaplais. 

    Ce nouveau conseiller sera présent, du lundi au vendredi, de 8 h 15 à 13 h 45 et de 16 h 15 à 18 h 45. Le samedi et le dimanche, les voyageurs devront donc faire sans et prendre leurs billets à la borne électronique dans le bâtiment, qui restera ouvert.

    « Toujours en discussion pour une vente à distance »

    Reste que l'embauche de ce conseiller est temporaire. « Nous sommes toujours en discussion pour assurer une vente à distance », reconnaît Thierry Chaplais. « Lorsque l'on délocalise, c'est parce qu'une gare n'est pas pérenne et que le flux de personnes la fréquentant n'est pas suffisamment important. Dans d'autres villes, la vente est désormais assurée par des prestataires qui touchent en échange un pourcentage sur la vente des billets. Il peut s'agir d'agences de voyage ou de l'office de tourisme, par exemple ».

    Un voeu déposé au prochain conseil

    L'office de tourisme, une solution d'ores et déjà rejetée par Gaëlle Nicolas. « J'ai été contactée en ce sens, il y a déjà un an, mais je ne le souhaite pas. Nous ne sommes pas en mesure de nous substituer à la SNCF, d'autant que l'office de tourisme n'est pas ouvert toute l'année », affirme la maire de Châteaulin. « Je souhaite que cet agent polyvalent soit maintenu, pas uniquement pour la vente mais aussi pour assurer l'accueil des voyageurs », complète Gaëlle Nicolas. 
    « Les habitants du quartier me disent régulièrement à quels points certains voyageurs sont démunis en arrivant à la gare lors de la fermeture. Ils manquaient souvent d'information. Il y a un réel besoin de présence physique, d'humain. Les voyageurs peuvent avoir des questionnements. Et commander sur une borne n'est pas si facile », estime-t-elle. Gaëlle Nicolas annonce, par la même occasion, qu'un voeu pour le maintien d'un agent polyvalent à la gare SNCF sera déposé au prochain conseil municipal, le 11 décembre.





     

    Landerné
    Landerné

    Messages : 94
    Date d'inscription : 11/09/2017
    Age : 57
    Localisation : pencran

    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Empty Re: Gare de Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur

    Message par Landerné le Jeu 7 Déc - 10:48

    Bien triste conséquence de la séparation des fonctions Sécurité et Commercial alors que dans les petits établissements comme Châteaulin  ("perdu sur les hauteurs" désormais dans sans vie alors qu'il était si grouillant jusqu'aux années 70 !). c'était un + pour l'agent qui devenait polyvalent. Le poste commercial aurait dû être privilégié et la ligne équipé d'un vrai block automatique à commande centralisée bien plus souple et  ne nécessitant pas la présence d'agent circulation.


    Landerné
    Landerné

    Messages : 94
    Date d'inscription : 11/09/2017
    Age : 57
    Localisation : pencran

    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Empty Re: Gare de Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur

    Message par Landerné le Ven 8 Déc - 9:26

    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur 3261943188 08.12.2017
    Châteaulin  CGT : maintenir le guichet




    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Gilber10 

    Il n'y aura pas que les officiels, dimanche, à Châteaulin, pour l'inauguration de la ligne rénovée entre Quimper et Brest. La CGT Cheminot a donné rendez-vous à ses membres et sympathisants, à 14 h, pour un rassemblement contre la disparition programmée du guichet de vente en gare de Châteaulin. « Lors de la rénovation de la gare, ils avaient supprimé les toilettes, maintenant que la ligne rouvre, c'est le guichetier qui va être supprimé », s'inquiète Gabriel André, secrétaire CGT Cheminots Quimper. Avec le passage de six à neuf trains par jour, l'agent de circulation qui s'occupait du guichet n'aura plus le temps pour cette dernière activité. La direction de la SNCF souhaite que la vente soit transférée à l'office de tourisme de la ville. Une proposition refusée d'emblée par la maire de Châteaulin, Gaëlle Nicolas, qui déposera un voeu contre ce transfert, au prochain conseil municipal, lundi. Contactée par la rédaction (Le Télégramme Châteaulin d'hier), elle souhaite que l'agent polyvalent soit maintenu, pas uniquement pour la vente mais aussi pour l'accueil des voyageurs. D'autant que l'office de tourisme n'est pas en mesure d'assurer la vente toute l'année puisqu'il n'ouvre qu'en juillet et août.

    « L'argument de la direction c'est de dire que les guichets sont obsolètes avec l'augmentation de la vente sur Internet. Mais il y a des tas de situations dans lesquelles la borne automatique ne peut remplacer l'humain : pour le changement de certains billets, le paiement par chèque vacances, la délivrance des cartes de réduction... Sans compter tous les gens qui n'ont pas de carte bancaire ou ne veulent pas d'Internet », poursuit le cheminot. Cette suppression ne devrait pas intervenir tout de suite puisqu'un agent va être recruté temporairement pour assurer le service, avant une éventuelle suppression définitive.

    L'exemple quimpérois


    Sur ce dossier, la CGT locale espère obtenir les mêmes résultats qu'à Quimper. En effet, il était prévu que le 1e r novembre dernier, le nombre de guichets diminue de cinq à trois, et que ceux-ci n'ouvrent plus le midi et le dimanche. Après un petit mois de contestation, la direction a finalement fait marche arrière. « Nous sommes satisfaits, nous avons obtenu le maintien de quatre guichets sur cinq, plus le maintien de l'ouverture le midi et le dimanche », explique Gilbert Gléonec, permanent à l'Union départementale de la CGT. Dimanche, un nouveau combat commence pour ceux qui ont toujours milité pour le maintien et la rénovation de la ligne Quimper-Brest, un temps menacée de fermeture définitive. 


    Contenu sponsorisé

    Gare de  Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur Empty Re: Gare de Châteaulin : vers la suppression du poste de vendeur

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Aoû - 19:45