Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Octobre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Partagez
avatar
BiBi35
Admin

Messages : 2058
Date d'inscription : 16/08/2014
Age : 59
Localisation : RENNES BREIZH

Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Message par BiBi35 le Ven 19 Jan - 14:50


Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Ligne vers Saint-Brieuc provisoirement inutilisable, projet de la municipalité de Loudéac de recouvrir les rails, et maintenant chute d'arbres... c'en est trop pour les CFCB.




 Publié le 17 Jan 18 à 14:28 |Modifié le 18 Jan 18 à 11:44





Les membres des Chemins de fer du Centre Bretagne ont reçu l’adjoint Robert Bellec venu constater les dégâts.
A Loudéac, pour l’association des Chemins de Fer du Centre Bretagne (train touristique et préservation du matériel ferroviaire ancien) , l’année 2018 commence mal. Suite à des travaux d’élagage, du matériel a été endommagé.
Le chantier de taille des thuyas de la rue Pierre-Loti, réclamé par les riverains et mis en oeuvre par la ville a occasionné des dégâts.
« Une fenêtre de l’autorail de 1952 « Picasso » a été cassée par la projection d’une rondelle de tronc coupé », constate Frédéric Chaldebas, membre des CFCB. 
Plus spectaculaire,  la machine rotobroyeuse (pour assurer le débroussaillage de la ligne) disparaît sous de grosses branches. « Pourvu que le toit en acrylique ne soit pas abîmé », s’inquiéte un autre membre, Hervé Roccon, signalant que neuf, c’est un engin qui coûte dans les 400 000 €.
On aurait pu nous prévenir
En plus du découragement face aux dégâts, les CFCB sont indignés. « On n’était pas prévenus, c’est pour ça qu’on gueule !  On aurait pu déplacer le train et même laisser une clé pour que la coupe se fasse à partir de notre terrain plutôt que de la rue ! »
C’est ce qu’ils n’ont pas manqué de dire à l’adjoint au maire  chargé de la sécurité, Robert Bellec, ainsi qu’à des responsables des services techniques et de la police municipale, venus constater les dégâts.
Une vitre de l’autorail Picasso a, semble-t-il, été brisée par la projection d’un morceau de tronc et la rotobroyeuse (au fond) disparaît sous les branches.

Trop, c’est trop !



« On s’acharne sur nous, comme si on voulait nous pousser à ficher le camp », lance Yvon Roccon pour qui la coupe est pleine.
En 2017, le train touristique n’a pas pu fonctionner suite à un problème sur la voie ferrée Loudéac-Saint-Brieuc.
De plus,  dans le cadre de l’aménagement du site de la gare dont le bâtiment doit être racheté par la commune,  le projet prévoit de couvrir les rails d’une chaussée pour piétons et vélos. 
Quid alors de la circulation de « Picasso » et de ses frères ? Une balade en train fort appréciée puisque jusqu’en 2016, presque chaque sortie  payante programmée a affiché « complet ».
Mais, affirme Yvon Rocco , « la ligne Saint-Brieuc-Loudéac n’est pas morte » et il espère bien le prouver avant l’été.

Véronique Bonnet Le Courrier Indépendant




  Rail BRETAGNE PAYS DE LA LOIRE est solidaire du CFCB. Fini les flonflons de l'arrivée de la LGV et des inaugurations à coûts de centaines de milliers d'Euros. Il est vrai que "Loudéac est un carrefour autoroutier" (dixit l'Adjointe au maire de Loudéac -   et à quand l'ex NDL à Loudéac). 


_________________
albino
avatar
fanch

Messages : 51
Date d'inscription : 01/08/2015
Age : 62
Localisation : 50420 Lessay

Re: Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Message par fanch le Ven 19 Jan - 15:13

merci pour le lien BiBi (je présume que tu ne dois être en colère aussi tout comme les amoureux du rail et certainement plus de monde). Les spéculateurs vont encore se remplir les poches car il n'y a pas de petits profits.
avatar
B82500

Messages : 9
Date d'inscription : 24/07/2017
Age : 52
Localisation : 75009 PARIS

Re: Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Message par B82500 le Ven 19 Jan - 17:45

affraid LAMETABLE
avatar
gmx

Messages : 31
Date d'inscription : 19/01/2018
Age : 63
Localisation : 22262 Quintin

Re: Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Message par gmx le Lun 22 Jan - 10:13

Je place avec retard l'article du Télégramme 
Publié le 18 janvier 2018 à 00h00 Modifié le 18 janvier 2018 à 09h19


Trains touristiques. Une taille qui passe mal
©️ http://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/loudeac/trains-touristiques-une-taille-qui-passe-mal-18-01-2018-11817461.php?vptoken=a8a4c88345bf0f1aa9e7c4750f40661ced445d8f


Yvon Roccon (au centre) est venu constater les dégâts sur les trains après que les arbres écimés sont tombés. Ici, une fenêtre de l'autorail de 1952 « Picasso » a été brisée. Montant des réparations : « plus de 1.000 € ».


Hier matin, la taille des haies, rue Pierre-Loti, a occasionné des dommages sur les trains touristiques des Chemins de fer Centre-Bretagne. La mairie a pris contact avec l'association pour régler les questions d'assurance.

Le réveil a été quelque peu difficile, hier, pour les bénévoles de l'association Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB). La taille de la haie de thuyas, le long de la rue Pierre-Loti, s'est déroulée sans qu'ils en soient informés, ce qu'ils reprochent à la municipalité. Résultat : des arbres sont tombés sur les trains et il y a eu de la casse. « On a découvert ça le matin. C'est un peu un manque de savoir-vivre de la part de la mairie », s'insurge Yvon Roccon, coordinateur des travaux au sein de l'association. « Nous avions été reçus avant Noël à la mairie où on nous avait avertis que les arbres allaient être coupés. Ce à quoi nous n'étions absolument pas opposés. Et aujourd'hui, on trouve tout un chantier fait en dépit du bon sens », s'agace le coordinateur. Après le constat des dégâts, « ce qui choque le plus, c'est le manque de concertation. On ne fait pas de bruit, on ne casse rien. On est là depuis 1993 et du jour au lendemain, on dérange tout le monde », s'agace-t-il.
C'est aussi l'occasion pour l'association de parler de l'avenir de la friche ferroviaire.
« Il ne faut pas faire croire aux gens qu'il n'y aura plus de trains car construire des immeubles à côté d'une infrastructure de transport, c'est aléatoire. Ici, c'est une ligne stratégique, elle ne sera jamais démontée », soutient Yvon Roccon, qui imagine dans un futur proche la circulation, sur cette ligne, de trains de marchandises.

« Dysfonctionnement des services »


Du côté de la mairie, Valérie Videlo-Ruffault, première adjointe en charge de l'urbanisme, explique que « ce n'était pas une volonté de notre part de ne pas les prévenir. Il y a eu un dysfonctionnement dans nos services. Il n'y a pas eu de communication de la date à l'association. Mais nous avons d'ores et déjà pris contact avec eux pour régler toutes les questions d'assurances », assure-t-elle. Quant à la question du devenir de la zone, louée par CFCB, « une réflexion s'engage sur cette friche de 50.000 m². Le projet de CFCB est positif pour le territoire, mais bloquer cinq hectares, ce n'est plus possible. En tant qu'élus, nous sommes obligés de nous poser des questions sur cette zone. Mais nous ne savons pas encore comment elle va évoluer. La question de la présence de l'association est posée mais pas encore actée », précise l'élue.

Une étude sur le devenir du secteur


En ce qui concerne l'avenir de la friche, « le gros souci, c'est que la ligne ferroviaire n'est plus fonctionnelle. Entre Saint-Brieuc et Loudéac, elle est endommagée. Et il n'y a pas de volonté pour Réseaux ferrés de France, propriétaire, de la réparer. Relancer aujourd'hui le fret paraît donc compliqué. Au premier semestre, nous lançons une étude sur cette zone à urbaniser. On ne sait pas encore, pour l'heure, si ça sera des logements, des commerces ou des services. Ce qui est sûr, c'est qu'il faudra faire un aménagement réversible ».





Contenu sponsorisé

Re: Loudéac. Le sort s’acharne sur les Chemins de Fer du Centre Bretagne

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 8:51