Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Décembre 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

anipassion.com

    Pornic Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF

    VALLET
    VALLET

    Messages : 117
    Date d'inscription : 17/01/2017
    Age : 56
    Localisation : 44330 VALLET

    Pornic  Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF Empty Pornic Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF

    Message par VALLET le Dim 1 Juil - 22:13

    PORNIC Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF

    Pornic  Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF 903185585 01.07.2018

    Pornic  Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF 803b35b91c6e53f5b10a0d4e5bf31dd9-ca-chauffe-entre-les-elus-locaux-et-la-sncf

    Lors d’une réunion du comité de lignes Nord-Vendée, le maire de Pornic en a profité pour défendre le service public. Sous-entendu : « gare à vous si vous fermez nos gares ».
    Trouvera-t-on toujours, dans quelques années, des guichetiers dans les gares ? C’est la question que l’on peut se poser depuis ce communiqué de presse de la Région, tombé la semaine dernière. « Depuis quelques années, partout en France, la SNCF revoit sa stratégie de distribution des titres de transport et réduit les heures d’ouverture de ses guichets » , y lit-on. Plus concrètement, on y évoque 33 gares concernées en Pays de la Loire. Lesquelles ? Pas de réponse pour le moment. Alors les maires de Pornic et Sainte-Pazanne ont pris les devants, s’insurgeant publiquement contre une rupture du service public promis aux citoyens.

    « Service non rendu »

    « La gare de Sainte-Pazanne, située à la croisée des deux lignes de chemin de fer, bénéficie d’une activité importante et remplit un véritable rôle de service public , s’est exprimé Bernard Morilleau, maire, dans un communiqué.  Beaucoup d’usagers ne sont pas à l’aise avec les outils informatiques. Après la fracture sociale puis la fracture territoriale, nous allons vivre la fracture numérique. »
    Jean-Michel Brard, élu à Pornic, a profité de la venue de la SNCF dans sa ville, jeudi soir, à l’occasion d’un comité de ligne (1), pour exprimer sa colère. « Le service n’est pas rendu. Mais alors pas du tout. Il est devenu si difficile de faire Pornic-Nantes en train que beaucoup ne se posent même plus la question et prennent leur voiture. Ce qui augmente le risque d’accidents sur la RD 751. Il faut augmenter la cadence des trains. Pour moi, il est hors de question de fermer la gare de Pornic. On n’abandonne pas un service public comme ça. À titre personnel, je serai là pour la défendre. »

    50 % de journées sans retard

    Pour la directrice régionale de la SNCF, Stéphanie Demange, « 40 % des billets TER sont vendus à des guichets de gare, mais je comprends la demande légitime d’avoir une proximité humaine pour les clients. Nous allons ouvrir une concertation pour évoquer l’avenir de ces 33 gares pour garantir un service de qualité, moderne, innovant et soucieux de l’argent public » .
    En dehors de l’avenir des gares, ce sont les lignes elles-mêmes qui ont mobilisé les discussions, jeudi soir. « Sur les lignes Nantes-Pornic et Nantes-Saint-Gilles-Croix-de-Vie, seulement 50 % des journées ont été satisfaisantes en 2017 » , constate cet usager.

    Qualité inférieure à la moyenne

    Acquiescement de Roch Brancour, vice-président de la Région, en charge du train. « La qualité de service est inférieure à la moyenne régionale sur ces lignes, ce qui n’est pas normal parce qu’il y a eu énormément de travaux ces dernières années. » Réponse de Stéphanie Demange : « Si la qualité du service s’est nettement améliorée au début de l’année 2017, avec 92 % de régularité, elle s’est ensuite effondrée de 10 à 15 points. Il y a notamment eu des problèmes d’enrayage durant l’hiver. »
    Autant de réponses qui ont moyennement convaincu les membres de l’assistance, qu’ils soient élus ou simples usagers.
    (1). Le Comité de lignes Nord Vendée réunit différentes collectivités (Région, conseils départementaux), diverses associations, usagers et chambres de commerce, etc. Il se réunit régulièrement pour évoquer les lignes ferroviaires du secteur Loire-Atlantique et Vendée.


    _________________
    Pornic  Ça chauffe entre les élus locaux et la SNCF Scan10

      La date/heure actuelle est Mar 10 Déc - 9:21