Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


    Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau

    Landerné
    Landerné

    Messages : 95
    Date d'inscription : 11/09/2017
    Age : 57
    Localisation : pencran

    Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau Empty Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau

    Message par Landerné le Mer 5 Déc - 9:53

    Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau
    Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau 903185585  05.12.2018
    Releck-Kerhuon. A quand l'enquête publique sur le passage à niveau 8037fc10


    Celle-ci devait intervenir dans le courant de l’année 2018, mais rien ne vient. Pour la mairie, c’est la préfecture qui « freine des quatre fers »

    Pourquoi ? Comment ?
    Quel est le contexte autour du passage à niveau de Kervao ?
    « Une nouvelle enquête publique va être lancée dans le courant de l’année 2018. » C’est ce qu’annonçait Yohann Nédélec, maire du Kerhuon, en décembre 2017, à propos du passage à niveau 306, situé sur sa commune. Un second
    tracé, contournant l’actuel passage à niveau, devait être proposé aux habitants du Relecq-Kerhuon. La Ville, l’État et la Métropole s’étaient même engagés à financer les travaux. Depuis, rien ne bouge. Pourtant, lançait le maire il y a un an, « tout le monde est d’accord pour dire qu’il faudrait le supprimer. Il est fréquent de se retrouver sur la voie ferrée pendant cinq à dix secondes, avant que la circulation ne se débloque » .
    Pourquoi rien ne bouge ?
    « L’enquête publique n’a pas été ouverte, car la préfecture freine des quatre fers pour une histoire de budget , avance Yohann Nédélec. Elle était pour il y a un an mais, depuis, elle a fait marche arrière. » Toujours selon l’élu, la préfecture envisagerait d’autres solutions. Lesquelles ? Nos demandes d’entretien n’ont pas abouti.
    Comment se traduirait l’enquête publique ?
    Un recueil serait ouvert en mairie et à Brest métropole. Des expositions des futurs plans seraient également organisées aux mêmes endroits. Enfin, des réunions publiques seraient organisées. Aujourd’hui, « 300 à 400 camions empruntent ce passage à niveau tous les jours, selon le maire. C’est vraiment dangereux.»

      La date/heure actuelle est Ven 23 Aoû - 23:23