Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Août 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier Calendrier


    Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin

    plerguer
    plerguer

    Messages : 106
    Date d'inscription : 02/08/2016
    Age : 56
    Localisation : Plerguer 35540

    Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin Empty Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin

    Message par plerguer le Lun 14 Jan - 14:25

    Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin
    Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin 903185585 14.01.2019
    Dinan. Le premier train TER direct à destination de Rennes est parti ce matin Dinan-le-premier-train-ter-direct-destination-de-rennes-est-parti-ce-matin_0


    Le premier TER assurant une liaison directe entre Dinan (Côtes-d’Armor) et Rennes (Ille-et-Vilaine) a été inauguré ce lundi matin 14 janvier. À son bord, deux usagers et une vingtaine de membres de l’Association ferroviaire Bretagne nord, qui défend depuis le début des années 1990 la ligne Dol-Dinan-Lamballe.

    Alors que Dinan commence tout juste à s’éveiller, une effervescence inhabituelle a animé la gare de Dinan, ce lundi matin 14 janvier. Il est 6 h 30 et, outre deux usagers, une vingtaine de membres de l’Association ferroviaire Bretagne nord s’y est donné rendez-vous, pour emprunter le premier train TER reliant directement Dinan à Rennes.
    « Pour nous, c’est quelque chose d’énorme ! » , s’enthousiasme son inoxydable président, Théo Marteil. Depuis le début des années 1990, l’association défend la ligne ferroviaire Dol-Dinan-Lamballe. Si, à l’époque, il s’agissait d’empêcher sa fermeture, le combat s’est depuis déplacé vers sa valorisation.
    "je pense le prendre régulièrement"
    Pour l’association, le changement à Dol a un effet dissuasif, qui explique en partie la désaffection de la ligne. « Franchement, Dol, c’est c…, confirme Mickaël, un Dinannais de 37 ans, au moment de monter dans le TER. J’ai l’habitude d’aller à Paris et j’ai souvent manqué des correspondances à cause de retards à Dol. »
    Étudiant en horticulture à Rennes, François, un autre Dinannais âgé de 19 ans, voit lui aussi l’arrivée du direct d’un bon œil. « Je pense le prendre régulièrement » , assure le jeune homme qui, à contrecœur, privilégiait jusque-là le car. D’autant que les tarifs sont plutôt attractifs pour les usagers réguliers : avec un forfait annuel sans réduction, l’abonnement au mois revient par exemple à 139,20 €.
    "Dinan, deuxième couronne de Rennes"
    « Ce TER direct, c’est une victoire contre un enclavement mortifère » , analyse Théo Marteil. Pour lui, aucun doute, « Dinan est en train de devenir la deuxième couronne de Rennes, au même titre que Saint-Malo. »
    Sur le quai, Fabian Harel, chargé de l’exploitation des trains à la SNCF, assiste au départ du train. Un comptage des passagers est prévu au début, explique-t-il. « Comme c’est un nouveau train, nous devons évaluer la charge de travail des agents, pour éventuellement améliorer l’organisation. »
    Il est 6 h 52, et le train part à l’heure, pour une arrivée prévue en gare de Rennes à 8 h 06. Le trajet se passe sans encombre. « Nous sommes même arrivés avec 5 minutes d’avance, c’est une réussite parfaite ! » , se réjouira Théo Marteil.
    Evolution des horaires
    Le retour direct Rennes-Dinan est lui prévu à 16 h 45, pour une arrivée à 18 h 01. « Le retour paraît un peu tôt, reconnaît le président de l’association. Mais le conseil régional nous a dit qu’il est adapté aux horaires de travail de beaucoup de salariés. » À terme, après l’achèvement de certains travaux sur la ligne, les horaires devraient évoluer et le temps de trajet diminuer. À l’aller, le départ de Dinan passerait à 6 h 56 et durerait 7 minutes de moins (soit 1 h 07 de trajet). Le retour serait décalé à 16 h 56, pour un temps de trajet diminué de 11 minutes (soit 1 h 05 en tout).
    L’Association ferroviaire Bretagne nord prévoit d’organiser une « fête du direct » , vraisemblablement début février. Pour elle, le combat n’est toutefois pas fini. Elle prévient qu’elle se montrera « vigilante » sur la conduite du chantier de rénovation de la ligne Dol-Dinan-Lamballe, qui doit démarrer en 2020 et dont le coût total est évalué à 62 millions d’euros.

      La date/heure actuelle est Dim 18 Aoû - 22:27