Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Mars 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Partagez
Tregeriad
Tregeriad

Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2018
Age : 20
Localisation : 22

Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Message par Tregeriad le Dim 24 Fév - 8:45

Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]
Publié le 21 février 2019 à 16h10
JULIETTE ROGER


Arrêtée définitivement en 2017, la ligne ferroviaire Saint-Brieuc - Loudéac se fait petit à petit envahir par la végétation. Alors que des négociations sont en cours avec les élus pour remettre le train sur les rails au service du tourisme, l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) ne lâche pas son entretien.
Ce mercredi 20 février, 21 bénévoles de l’association de Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) se sont battus contre ajoncs, fougères et orties qui envahissaient la voie ferrée de la ligne Saint-Brieuc - Loudéac. Au passage à niveau 42 le matin, puis au 40e l’après-midi, après avoir repris des forces. Leur but : entretenir cette ligne dans l’espoir qu’elle redevienne praticable. Avec ses 50 km, elle traverse en tout onze communes.

Arrêtée définitivement en janvier 2017, cette ligne s’est dégradée au fil du temps. « La SNCF a mené une opération fin 2018, début 2019, mais si rien n’est fait derrière, tout va être envahi à nouveau », déplore Michel Joindot, président des CFCB. Pour l’instant, les membres de l’association ne savent pas si la ligne sera remise en service. Des négociations sont en cours avec les élus et collectivités. Une réunion est prévue le vendredi 1er mars. « En attendant, on mène cette opération avec nos moyens pour essayer de contenir la végétation », ajoute-t-il.


Michel Joindot, président de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne, et Loïc Chrétien, secrétaire, se sont promenés le long de la ligne afin de voir les points en besoin d’entretien. (Juliette Roger)


Une petite mort progressive
Mise en service entre 1871 et 1872, la ligne Saint-Brieuc - Loudéac a transporté ses derniers voyageurs en 2006. À partir de cette date, il n’y a plus que les marchandises qui empruntent les wagons, mais aussi les membres de la CFCB. L’association, grâce à un arrangement avec SNCF Réseau, exploitait la ligne à des fins touristiques. En 2012, le transport de marchandises cesse à son tour. Il était désormais plus rentable de les acheminer par la route. Seul l’usage touristique demeure.

« On était les seuls utilisateurs, se souvient Michel Joindot. Les entreprises n’étaient plus là pour payer les péages, donc ce n’était plus rentable ». C’est comme ça que cinq ans plus tard, la SNCF Réseau décide d’arrêter définitivement la ligne. « Les passages à niveau sont maintenant trop dégradés pour qu’on puisse circuler », ajoute Loïc Chrétien, secrétaire de l’association.


Effectivement, c’est un accident matériel qui précipite la clôture de la voie ferrée. « Lors d’une opération de maintenance des rails, un chariot de la SNCF a déraillé sans que les agents s’en rendent compte. Il a roulé sur 40 km, endommageant et mettant hors service les boîtiers électriques de 22 passages à niveau. La SNCF nous a ensuite dit que cela coûterait 30 000 € pour réparer », racontait Yvon Roccon au Télégramme, en août 2018.


Mercredi 20 février, une vingtaine de bénévoles de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) ont mené une opération de nettoyage sur deux tronçons de la voie ferrée Saint-Brieuc - Loudéac. (Juliette Roger)


Au profit du tourisme centre-breton
Avant l’arrêt complet de la circulation, les trains touristiques connaissaient un franc succès, selon l’association. Il permettait de créer des animations à différents moments de l’année, avec le train de Noël, les journées du patrimoine ou encore lors des pardons. En tout, il était utilisé une quinzaine de fois par an. « On voudrait repartir sur une exploitation touristique », confie Michel Joindot. Proposition qui a intéressé les élus, qui y voient un projet économique d’avenir.

« La SNCF Réseau serait toujours propriétaire de la ligne, et signerait une convention avec les agglomérations de Saint-Brieuc et Loudéac. Ensuite, celles-ci confieraient la gestion et l’entretien à notre association », détaille le président. « Vu qu’il y aurait un usage purement touristique, les coûts seraient moins importants, tenant en compte que la vitesse maximale serait de 40 km/h », ajoute Loïc Chrétien. Ceci tout en « gardant la ligne vivante », au cas où il y aurait le besoin de la rouvrir un jour aux voyageurs ou au transport commercial.

En août dernier, un audit avait été mené à l’initiative du département afin d’estimer le montant des travaux nécessaires. Les conclusions ont été ensuite rendues aux élus en décembre. « Maintenant on attend la décision politique », déclarent les membres de l’association. Rendez-vous le vendredi 1er mars.


Les bénévoles en action au passage à niveau 42, le matin, dans le brouillard. (DR)




©️ Le Télégramme https://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/loudeac/saint-brieuc-loudeac-maintenir-la-ligne-vivante-21-02-2019-12213966.php#UsmC3QYhfVtdqi3t.99
Tregeriad
Tregeriad

Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2018
Age : 20
Localisation : 22

La voie de chemin de fer Loudéac – Saint-Brieuc défrichée mais toujours pas libre…

Message par Tregeriad le Dim 24 Fév - 9:07

La voie de chemin de fer Loudéac – Saint-Brieuc défrichée mais toujours pas libre…
Publié le 20 Fév 19 à 15:35

Pour sauver la voie ferrée Loudéac-Saint-Brieuc dévorée par la végétation, les bénévoles de l'association CFCB se sont retroussé les manches.



Une vingtaine de bénévoles à l’œuvre mercredi 20 février aux abords d’un passage à niveau sur la route de Loudéac à La Motte.

Laissée à l’abandon depuis deux ans, la voie ferrée Loudéac – Saint-Brieuc risquait de disparaître sous une végétation de plus ne plus dense. Les bénévoles de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) ont décidé de prendre les choses en main avant qu’il ne soit trop tard.

Une vingtaine d’entre eux sont venus défricher la voie sur plusieurs centaines de mètres de part et d’autre de deux passages à niveau sur la route de La Motte. Il était grand temps de faire quelque chose pour sauvegarder cette ligne comme l’explique le président du CFCB, Michel Joindot : « Encore quelques mois, et ça devenait irrécupérable.»

C’est le secrétaire des CFCB, Loïc Chrétien, qui a monté l’opération, au PN 42 à Loudéac, mercredi matin et au PN 40, à La Motte dans l’après-midi.

Depuis la disparition du trafic de fret sur cette ligne, l’association a continué de faire rouler, dès 2005, des trains touristiques.
"Mais depuis un incident de maintenance survenu en février 2017, toute circulation de train est interdite ; les passages à niveau n’étaient plus sûrs."

Pas de trafic de marchandises, donc pas de rentabilité : « SNCF réseau n’a plus d’intérêt à entretenir une ligne qui ne lui rapporte rien. Mais nous, nous allons la maintenir en état pour le cas où elle serait de nouveau utilisée un jour ».

Le CFCB espère pouvoir remettre en route des trains touristiques et a ouvert des discussions en ce sens avec les collectivités concernées (le Département, Saint-Brieuc Agglo et Loudéac communauté Bretagne Centre) ainsi qu’SNCF Réseau.

Mais à l’heure actuelle, il semble plus aisé de défricher une voie recouverte de végétation que d’avancer concrètement dans les négociations…

"C’est un problème administratif autant que technique. Il faut que nous arrivions à trouver une convention avec SNCF Réseau et les collectivités pour avoir un nouveau cadre juridique."

Yann Scavarda

Le Courier Indépendant   https://actu.fr/bretagne/loudeac_22136/la-voie-chemin-fer-loudeac-saint-brieuc-defrichee-mais-toujours-pas-libre_21601986.html
ledem.22
ledem.22

Messages : 86
Date d'inscription : 10/03/2016
Age : 56
Localisation : 22390 Bourbriac

Re: Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Message par ledem.22 le Dim 24 Fév - 10:06

et côté    :
Marion GONIDEC  21/02/19

Loudéac. nous voulons garder les infrastructures


L’association des Chemins de fer du Centre Bretagne s’emploie à nettoyer les voies de la ligne Saint-Brieuc-Loudéac (Côtes-d’Armor). Michel Joindot, président de l’association, espère ainsi une reprise prochaine de la circulation touristique.

Pourquoi n’êtes-vous plus en mesure de faire rouler des trains touristiques sur la ligne depuis 2017 ?
Le trafic fret sur la ligne a complètement disparu à l’hiver 2016. SNCF réseau, propriétaire, s’est alors retrouvée sans clients commerciaux
. S’il n’y a plus de trains, elle ne perçoit plus de péages et n’a plus d’intérêt à maintenir la ligne au sein de ce qu’on appelle le Document de référence du réseau (DRR), qui recense notamment les lignes ouvertes aux entreprises ferroviaires, c’est-à-dire aussi bien les lignes secondaires qui connaissent uniquement le trafic de marchandises qu’une ligne à grande vitesse (LGV) destinée aux transports de voyageurs. Si une ligne sort du DRR, il faut trouver une autre solution pour l’entretien du réseau. De plus, plusieurs installations de passages à niveaux n’étaient plus sécurisées. La circulation s’est donc totalement arrêtée en février 2017.

Quel est le plan B pour retrouver une activité touristique ?
La démarche est en cours. Une étude sur les possibilités touristiques de la ligne a été lancée par le conseil départemental et les agglomérations de Saint-Brieuc et Loudéac et un rapport détaillé a été rendu aux élus en décembre dernier. Nous attendons les suites.
Et maintenant ?
Si on règle les problèmes de passage à niveaux et que l’on s’occupe de la végétation, on pourrait rouler. Il faudra ensuite s’occuper des traverses, environ 7 500 sont à changer. C’est une ligne qui a été entretenue de façon régulière mais elle va vieillir et il faudra prendre en compte la maintenance. Je précise que nous ne parlons pas ici de trains de voyageurs mais bien de circulation touristique, à 40 km/h avec des autorails légers. On table sur une trentaine de trains par an. Toujours dans ce souci du développement touristique du Centre-Bretagne. Et pour garder l’infrastructure vivante.


_________________
Tregeriad
Tregeriad

Messages : 3
Date d'inscription : 03/06/2018
Age : 20
Localisation : 22

Re: Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Message par Tregeriad le Dim 24 Fév - 10:58

Et encore chez :
Loudéac. Ces mordus du train mouillent le maillot pour la voie ferrée


Vingt-et-une personnes sont mobilisées ce 20 février pour nettoyer les voies autour des passages à niveaux 40 et 42. | OUEST-FRANCE
Marion GONIDEC.

Modifié le 21/02/2019 à 16h45
Publié le 21/02/2019 à 11h15


Vingt-et-un volontaires se sont retrouvés, mercredi 20 février, à Loudéac (Côtes-d’Armor), autour de deux passages à niveaux de la ligne Saint-Brieuc-Loudéac. Au programme : une opération de nettoyage de la végétation.

Dans le brouillard matinal de ce mercredi 20 février, des silhouettes en orange se dessinent, à hauteur du passage à niveau 42, sur la départementale 768, au-dessus du rond-point du Triskell. De part et d’autre des voies, sur plus de 400 mètres, les hommes coupent, élaguent, débroussaillent. Ils sont vingt-et-un à s’être déplacés en cette période de vacances scolaires. « Je m’intéresse à tout ce qui roule, les voitures anciennes, les trains » , sourit Pierre David, 69 ans, de Quintin, secrétaire de l’association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne qu’il a rejoint voilà six ans. Devant lui, une tronçonneuse et une débroussailleuse, « je répare au fur et à mesure, quand les chaînes sautent ! »


Pierre David, trésorier de l’association, s’est installé non loin du passage à niveau 42 pour s’occuper du matériel. | OUEST-FRANCE

Les mordus du train mouillent leur chemise
Un peu plus haut sur les voies, le cuistot du groupe, Guy, 68 ans, déplore comme ses collègues bénévoles, « la mort du train » . « Je suis fils de cheminot, j’ai toujours aimé les trains et les bateaux , explique-t-il. En 2016, j’ai eu l’occasion de me balader avec une petite Micheline Picasso. Puis j’ai rejoint l’association avec mes deux mains gauches. Mais j’ai d’autres compétences, il est utile d’avoir quelqu’un aux fourneaux, quand on est, comme là, quinze ou vingt » . Lui aussi espère voir un jour prochain les trains touristiques circuler à nouveau sur la ligne Saint-Brieuc-Loudéac.


Jean-Marc et Guy, deux bénévoles de l’association CFCB, le 20 février 2019 à Loudéac. | OUEST-FRANCE

Dans l’attente des décisions du conseil départemental et des intercommunalités de Saint-Brieuc et Loudéac (lire éclairage), les bénévoles des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFBC), association née il y a plus de trente ans, s’attellent à contenir la végétation, qui reprend ses droits depuis deux ans, avec l’arrêt de l’exploitation touristique, popularisée par le train du Père Noël ou les journées du Patrimoine. Une association d’insertion, Études et chantiers, mandatée par SNCF réseau, s’est chargée d’un premier nettoyage aux endroits les plus critiques. Mais il reste beaucoup de travail. « Nous aurons bientôt à disposition une grosse machine que nous avons remise sur pied à l’atelier-dépôt de l’association, une sorte d’élagueuse, qui va sur les rails, et qui permettra de gagner en efficacité » , ajoute Guy.

Jason, lui, n’est pas membre de l’association mais est venu, deux jours, de Vendée, pour prêter main-forte aux copains.


Jason 19 ans venu de Vendée pour prêter main-forte a l’association. Loudéac 20 février 2019 | OUEST-FRANCE
« C’est la première fois que je viens à Loudéac » , déclare le jeune homme de 19 ans. « Je suis membre d’une autre association, passionné de trains. Voilà pourquoi je suis là aujourd’hui, pour l’instant, j’élague » , conclut-il tranquillement, avant de reprendre la tâche.

Association des Chemins de Fer du Centre Bretagne, 46, rue Pierre-Loti. Renseignements : trains@cfcb-asso.org, tél. 06 77 09 38 86.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/loudeac-22600/loudeac-ces-mordus-du-train-mouillent-le-maillot-6231943
Le Foll
Le Foll

Messages : 7
Date d'inscription : 09/05/2018
Age : 60
Localisation : 95130 Le Plessis B.

Re: Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Message par Le Foll le Dim 24 Fév - 16:29

  BRAVO à toute l'équipe de bénévoles

Contenu sponsorisé

Re: Saint-Brieuc - Loudéac. « Maintenir la ligne vivante » [Vidéo]

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Jeu 21 Mar - 7:44