Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Novembre 2019

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 

Calendrier Calendrier


    État du réseau ferroviaire français

    CFB
    CFB

    Messages : 667
    Date d'inscription : 13/09/2015
    Age : 57
    Localisation : Sarthe

    État du réseau ferroviaire français Empty État du réseau ferroviaire français

    Message par CFB le Jeu 22 Aoû - 17:57

    Six ans après l'accident de Brétigny-sur-Orge, un rapport alarmant sur l’état du réseau ferroviaire français

    Un rapport de l'Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF) sème le doute sur la qualité du réseau SNCF. Le document, dévoilé par le journal Le Parisien, souligne des défauts de maintenance qui perdurent, des réparations retardées, des fils électriques rongés, boulons manquants ou dévissés.

    Les problèmes de maintenance ayant conduit à des accidents comme celui de Brétigny-sur-Orge (Essonne) le 12 juillet 2013 "persistent" à la SNCF, affirme Le Parisien mardi sur la base d'un rapport partiel et confidentiel de l'Établissement public de sécurité ferroviaire (EPSF). De son côté, la SNCF souligne au contraire une amélioration de la sécurité depuis trois ans.  

    Des inspections pendant un mois

    En effectuant eux-mêmes des contrôles le long des voies ferrées, du 29 avril au 23 mai 2019, les enquêteurs de l'EPSF ont trouvé des "dizaines d'anomalies", dont certaines pouvant affecter la sécurité, qui ne figuraient pas dans les rapports SNCF même lorsque la dernière tournée d'inspection remontait à une semaine, souligne le quotidien dans un article en ligne.  

    Le Parisien évoque ainsi des éclisses (pièces métalliques reliant deux rails) avec des boulons desserrés ou manquants -un élément qui a joué un rôle essentiel dans le déraillement du train Intercités Paris-Limoges à Brétigny-sur-Orge (Essonne) qui avait fait sept morts et plus de 30 blessés le 12 juillet 2013.

    Des négligences et retards

    Le rapport de l'Etablissement public de sécurité ferroviaire (EPSF), couvrant l'audit technique de 14.000 km du réseau SNCF (qui en compte 30.000 au total), pointe aussi "plusieurs centaines d'anomalies" qui "n'ont pas été traitées dans les délais".  

    "Il n'est pas possible d'avoir la garantie que les anomalies identifiées lors des opérations de surveillance ont bien été traitées" observent les auteurs du rapport, cités par le journal.  Mardi soir, le rapport d'audit n'était pas disponible sur le site de l'EPSF et aucun responsable n'a pu être joint.  

    France Bleu du mercredi 21 août 2019

      La date/heure actuelle est Dim 17 Nov - 7:13