FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Avril 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30      

Calendrier Calendrier


    Dinan ; Le musée du Rail attend son avenir à l'étroit

    Partagez
    avatar
    plerguer

    Messages : 71
    Date d'inscription : 02/08/2016
    Age : 54
    Localisation : Plerguer 35540

    Dinan ; Le musée du Rail attend son avenir à l'étroit

    Message par plerguer le Mer 8 Mar - 11:13

    Le musée du Rail attend son avenir à l'étroit       Publié le 06/03/2017 à 03:33   Fabrice BERNAY.
    (article en version papier le 06/03/17)



         



    Alors que la Ville a opté pour sa montée en gamme, le deuxième musée dinannais reste à l'étroit dans ses locaux.
    Depuis le vote, à l'unanimité, par le conseil municipal, en novembre dernier, du projet de rénovation du quartier, une réhabilitation complète des abords de la gare SNCF est actée. Dès juin, les travaux du stade commenceront, le parvis de la gare devrait être remodelé en 2018, le buffet de la gare rouvrira la même année... Parmi ces chantiers, le musée du Rail attend de connaître son avenir.
    Nouvelle scénographie
    Hier, l'association des Amis du rail, qui dirige ce musée amateur, était réunie en assemblée générale. En bonne santé financière, l'association regrette son manque de place : le musée, situé dans l'aile gauche de la gare, est à l'étroit. La SNCF, propriétaire, veut vendre.
    Le maire, Didier Lechien, s'est à nouveau voulu rassurant : « La question de l'intérêt de ce musée, le deuxième de la ville en termes de fréquentation, ne se pose plus. Certains de ses éléments ont un intérêt majeur, selon les experts des collections ferroviaires du ministère de la Culture ».
    La piste qui semble tenir la corde serait que la Ville rachète le local, a un prix « actuellement en négociations ». Il serait de toute façon difficile de déménager le réseau et le poste d'aiguillage.
    Quid du manque de place ? Les solutions sont maigres. Il faudra d'abord que les experts des affaires culturelles aident à déterminer une nouvelle scénographie, un nouvel agencement des espaces. De là, certaines pièces des collections pourraient atterrir dans une réserve, dont l'emplacement reste à définir.
    Quant au calendrier, il reste virtuel : les travaux du quartier, notamment ceux du parvis, risquent de geler les projets.




      La date/heure actuelle est Mar 24 Avr - 20:07