Forum consacré au Rail & TCSP en Bretagne et Pays de la Loire

Derniers sujets

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Juillet 2017

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier


    Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Partagez
    avatar
    29590

    Messages : 32
    Date d'inscription : 01/08/2016
    Age : 56
    Localisation : loperec 29590

    Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par 29590 le Lun 6 Fév - 11:45

    L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové
      02/2017

    Inauguré en 1867, le tunnel Neiz-Vran fête ses 150 ans. Dans le cadre de la modernisation de la ligne Brest-Quimper, début mars, il sera rénové pour l'installation de rails par le train chantier.
    La modernisation de la ligne ferroviaire Brest-Quimper, qui prendra fin en décembre 2017, c'est 70 km de voies renouvelées et huit ouvrages d'art rénovés. Un chantier titanesque de 77, 8 millions € financé par la Région (31 %), l'État (19 %), le Département Finistère (25,5 %), SNCF Réseau (20 %), Brest Métropole (3 %) et Quimper communauté (1,5 %). Dans ce projet du rail moderne, la commune est très impactée, bien entendu, avec la voie, neuf passages à niveau et, surtout, le remarquable tunnel de Neiz-Vran, en Quimerc'h. Un vrai tube en pierre de 430 m de long qui célèbre ses 150 ans !
    Un point stratégique fort
    Ce tunnel, implanté avec l'arrivée du chemin de fer sur le secteur en 1864, a été inauguré en 1867 et retient toute l'attention des responsables de cette opération peu commune. « C'est un passage obligé dans la rénovation de la ligne, dévoile, passionnée, Audrey Delaunay, directrice d'opération SNCF. En effet, cette rénovation doit être effective début mars pour le passage du train chantier qui va poser les rails, à une cadence de 800 m par jour en moyenne. Nous sommes dans du timing très précis, organisé en amont avec une préparation minutieuse du chantier ! ».
    Un tunnel drainé et conforté
    Jacques Taloud, responsable technique pour l'ouvrage d'art (pour l'entreprise Systra ingénierie) est, quant à lui, admiratif de ce savoir-faire d'antan : « C'est réellement un superbe ouvrage, avec des courbes régulières et précises. Ce moellon de granit, sur les 430 m, a bravé le temps et les contraintes avec solidité. Mais les infiltrations d'eau risquent à terme de l'affaiblir, d'où l'opération d'étanchéité par drainage que nous menons. Des forages et des bandes de polymères enserrent l'ouvrage tous les deux mètres et guident l'eau vers l'extérieur. Une fois bien asséché, nous allons projeter du béton spécial à prise rapide (3 h) pour bien étancher l'ouvrage. Ce, à partir de notre base de Ty Nénez, avec trois silos. ».
    Un chantier hors norme
    « Nous travaillons en deux équipes de neuf personnes, de 6 h à 22 h, explique Gabriel Tartanson, chef de chantier Colas Rail. Sur les cinq bases de l'opération, c'est 400 avec des pics de 200 sur place. Nous avons 40 m de hauteur nature au-dessus du tunnel, d'où les infiltrations. C'est très sécurisé car des engins circulent sur la voie. Neiz-Vran aura une coque neuve. ». Le train sifflera à nouveau en y pénétrant !
    avatar
    Regiolis

    Messages : 29
    Date d'inscription : 27/01/2016
    Localisation : Domagné 35113

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par Regiolis le Lun 6 Fév - 12:34

    Photo 3, on dirait que la voie a été centrée au milieu du tunnel (la plate forme étant prévue pour la double voie comme l'ensemble de la ligne). Bel ouvrage cent cinquantenaire, beau cadeau d' 
    avatar
    U50GD

    Messages : 247
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Localisation : RENNES

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par U50GD le Lun 6 Fév - 13:54

    Bonjour,

    Les 3 tunnels de Quimper Landerneau ainsi que d'Auray Pontivy sont au gabarit "double voie", car comme tu l'indiques ces lignes étaient prévues pour avoir une deuxième voie.

    Le centrage de la voie dans le tunnel de Neiz-Vran a été réalisé pour permettre de dégager le gabarit dans la corne supérieure de celui-ci, en effet aux deux extrémités les courbes commencent sous le tunnel, donc qui dit augmentation de vitesse dit augmentation du dévers et donc réduction de la distance avec la voute.

    On a le même décentrage sur un certain nombre de ponts-route en maçonnerie, toujours lié à des travaux de rectifications de tracé et dévers, ou bien de relevage de voie.

    Bonne jornée,

    Alain
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1661
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par BiBi35 le Lun 6 Fév - 15:08

    Bonjour,
    cf aussi http://railbreopdl.forumactif.org/t3055-quimerc-h-tunnel-de-neiz-vran

    Agrandissement photo de l'intérieur du tunnel de Neiz vran
     


    nota : Tunnel de Quimper : la VU Quimper↔Landerneau est à droite et n'a pas été déplacée. Elle est parcourable à V 30 Km/h. 
    L'existence de 3 tunnels et viaducs conséquents sur les 70 km de la ligne traduit bien le relief tourmenté traversé. Il s'agit d'un axe sud/nord. 
    Pour un descriptif plus technique, voir 
    Portion finale de la ligne de Savenay à Landerneau : de Châteaulin Orléans à Landerneau
    Document extrait des "Annales des Ponts & Chaussées" - pages 94 à 99- Janvier & février 1868

      
    https://books.google.fr/books?id=CIk1AAAAMAAJ&pg=PA94&dq=ligne+ch%C3%A2teaulin+landernau&ei=umTGSqa-C4muygTDm-zZDA#v=onepage&q&f=false


    _________________
    albino
    avatar
    U50GD

    Messages : 247
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Localisation : RENNES

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par U50GD le Lun 6 Fév - 17:17

    Bonjour Bibi,

    A Quimper la voie est en alignement de part et d'autre, donc dévers = 0 .
    A Quimper, il y a un caniveau central, donc impossibilité de faire un léger ripage, dans les études électrification, cette particularité était très contraignante, car pour dégager le gabarit des pantographes, la voie doit être centrée si on ne veut pas toucher à la voute, ce qui conduisait à casser ce caniveau central et de le reconstituer latéralement. Je ne sais plus si il a un radier complet en maçonnerie.
    Sinon sur les voies du PO, il semble que la première voie était posée en position voie 2 , d'ailleurs le kilométrage est réalisé côté pair de la ligne

    Alain
    avatar
    U50GD

    Messages : 247
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Localisation : RENNES

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par U50GD le Lun 6 Fév - 18:16

    Re Bonjour,


    Je vais compléter par le tunnel de Pont-Quéau :




    De l'intérieur du tunnel côté Brest on voit le pont-route, entre la halte de Pont-Quéau et le tunnel, la voie à été décalée vers le centre pour dégager le gabarit du fait de l'augmentation de décers (de mémoire aux travaux de 1988)




    Vue de la tête Quimper, la voie es côté pair

    Alain
    avatar
    U50GD

    Messages : 247
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Localisation : RENNES

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par U50GD le Lun 6 Fév - 18:17

    @U50GD a écrit:Re Bonjour,


    Je vais compléter par le tunnel de Pont-Quéau :




    De l'intérieur du tunnel côté Brest on voit le pont-route, entre la halte de Pont-Quéau et le tunnel, la voie à été décalée vers le centre pour dégager le gabarit du fait de l'augmentation de dévers (de mémoire aux travaux de 1988)




    Vue de la tête Quimper, la voie est côté pair

    Alain
    avatar
    BiBi35
    Admin

    Messages : 1661
    Date d'inscription : 16/08/2014
    Age : 58
    Localisation : RENNES BREIZH

    Neiz-Vran : avant le train, la pioche et la pelle

    Message par BiBi35 le Lun 6 Fév - 22:35

    Neiz-Vran : avant le train, la pioche et la pelle
    Publié le 06/02/2017


    L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran est en pleine rénovation pour permettre l'installation de nouveaux rails. Retour sur le chantier colossal qui a permis sa naissance à la fin du XIXe siècle.
    L'histoire
    Second volet sur le vénérable tunnel de Neiz-Vran qui est en cours de rénovation par les équipes spécialisées de Colas Rail. Avec un retour à sa construction où le machinisme était bien plus modeste. Pour preuve, le chantier a nécessité l'embauche de 3 000 ouvriers à l'époque, avec en moyenne 1 900 sur place. Et une grande place à la pioche et la pelle, sans oublier l'huile de coude.
    Les travaux sur la ligne ont débuté en 1864, sur une longueur de 17 259 m, et touchent à leur fin en 1867. Deux ouvrages d'arts sont construits sur le secteur : le souterrain de Neiz Vran et le viaduc de la Douffine, à Pont Réal.
    Rails, traverses et ballast ouvrent cette voie du progrès gérée par la société Paris-Orléans. Des stations et maisons de garde sont bâties. En décembre 1867, c'est l'ouverture de la ligne et le tunnel achevé.
    Les gares de Quimerc'h (fermée en 1969) et Pont-de-Buis (mise en services en 1888) sont nées.
    610 000 francs !
    610 000 francs, à l'époque, c'est la somme qui aura été engagée pour cette construction complexe et ardue. Du 26 septembre 1864 au 5 avril 1867, il sera bâti, entre creusage de galerie, abattage d'arbres, maçonnerie, voûtes et ligne. Dans le même temps, le viaduc sur la Douffine est construit sur 222 m de long, 41,60 m au-dessus du sol. À Quimerc'h, entre 1874 et 1877, le bourg est déplacé pour se rapprocher de la gare. D'où le Vieux-Bourg d'aujourd'hui, site classé, avec son ancienne église, qui est très fréquentée par les touristes et les locaux. Un superbe chemin de randonnée de 13 km part, d'ailleurs, de cet endroit et propose des panoramas exceptionnels sur la rade du Faou, la vallée Pont-de-Buisienne et le domaine Cranou.
    Ce tunnel sera bien gardé lors de la première guerre mondiale de 14-18. La voie ferrée permettra le transport des productions de poudre fabriquées à la Poudrerie de Pont-de-Buis vers Brest. Des régiments de territoriaux seront affectés à la garde du souterrain de Neiz-Vran, pour sécuriser le transport. Aujourd'hui, après les travaux de rénovation, le flux de passagers va continuer de traverser ce tube de pierre de granit historique.


    Dernière édition par BiBi35 le Mer 8 Fév - 8:23, édité 1 fois


    _________________
    albino
    avatar
    Montroulez

    Messages : 46
    Date d'inscription : 18/07/2016
    Age : 48
    Localisation : 29830 plourin lès morlaix

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par Montroulez le Mar 7 Fév - 11:07

    La géographie ferroviaire du Finistère est très tourmentée à l'exception de la ligne (quoique !) :
    6 viaducs (Quimperlé, Port Launay, Pont de Buis, Daoulas, Morlaix et Kerhon).
    3 tunnels tous entre Quimper et Landerneau.
    Ces ouvrages ont été construits "à la force du poignet" et n'en sont pas moins robustes. Bien sûr des cures de jouvence s'imposent de temps en temps.
    Belle photo.
    avatar
    U50GD

    Messages : 247
    Date d'inscription : 25/02/2015
    Localisation : RENNES

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par U50GD le Mar 7 Fév - 16:07

    Bonjour,

    On oublie ces hommes qui ont construit ces lignes à la force du poignet, et on ne parle que très peu des accidents du travail sur ces chantiers, à Quimper 4 ouvriers avaient été ensevelis pendant la construction du tunnel (source annotation sur un plan du tunnel).
    En délais aujourd'hui, nous ne serions pas meilleurs.

    Alain

    Contenu sponsorisé

    Re: Brest/Quimper : L'ancestral tunnel ferroviaire de Neiz-Vran rénové

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 25 Juil - 6:55