Rail Bretagne Pays de la Loire

Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Octobre 2021

LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

-24%
Le deal à ne pas rater :
Batterie Externe 10000mAh Mini Ultra Compact – 2 USB ports – ...
15.21 € 19.89 €
Voir le deal

    Fret ferroviaire : le plan 4F sera prochainement dévoilé

    muzellec
    muzellec

    Messages : 85
    Date d'inscription : 18/03/2018
    Age : 58
    Localisation : Guipavas/:Paris

    Fret ferroviaire : le plan 4F sera prochainement dévoilé Empty Fret ferroviaire : le plan 4F sera prochainement dévoilé

    Message par muzellec Jeu 4 Juin - 16:02

    [size=33]Fret ferroviaire : le plan 4F sera prochainement dévoilé[/size]



    Actu-Transport-Logistique.fr | Ferroviaire | publié le : 01.06.2020 | Dernière Mise à jour : 03.06.2020
    Fret ferroviaire : le plan 4F sera prochainement dévoilé Image

    Tous les acteurs du fret ferroviaire planchent activement actuellement autour du plan 4F. Acronyme de "fret ferroviaire français du futur", ce plan sera présenté à la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer (DGITM) au cours de la seconde quinzaine de juin 2020. 


    Le fret ferroviaire a non seulement bien traversé la crise sanitaire actuelle mais il a également préparé les fondements de son futur développement. Au travers d’une union sacrée qui constitue une première dans la filière, tous les acteurs se mobilisent, en effet, actuellement dans le cadre de l’élaboration du plan 4F ou "fret ferroviaire français du futur". 

    Doubler la part actuelle


    Fruit des réflexions de non moins de 16 groupes de travail, 4F constitue, à quelques points près, le futur plan de relance du fret ferroviaire. Présenté à la DGITM dans le courant de la seconde quinzaine de ce mois de juin, ce plan est ambitieux. Il vise à faire passer la part modale du fret ferroviaire de 9 % actuellement à 18 % à l’horizon 2030. Pour autant, la France sera encore en retard sur ses homologues européens à cette échéance, la part prévue par les acteurs rassemblée autour de l’initiative Rail Freight Forward étant de 30 % ! Pour l’heure, les différents acteurs de 4F (Fret SNCF, SNCF Réseau, Entreprises ferroviaires, AFRA, Objectif OFP, GNTC, AFWP, TLF, FIF,…) sont quelque peu réticents pour exposer plus avant les quelque 100 initiatives réparties dans une vingtaine d’axes de travail.

    Pour autant, et comme l’indique Pascal Sainson, président de la commission fret ferroviaire de l’Association Française du Rail (AFRA), "il convient de réaliser des investissements sur le réseau afin de permettre aux convois de fret d’emprunter des itinéraires de contournement des grandes villes. Cela pourrait concerner en premier lieu Lyon. Il y a aussi des mesures sur les péages, l’aide à la pince pour le transpport combiné rail-route et la circulation de trains longs. Pour ces derniers, il faut donc aller au-delà des 850 mètres existants. Enfin, le développement du transport combiné qui représente déjà 26 % de l’activité fret doit être accompagné, notamment par la création de nouvelles plateformes implantées là où les besoins le nécessitent. Ainsi, le trafic de cette branche du fret ferroviaire pourrait être multiplié par quatre en l’espace de

    L’inconnue des financements


    Là où le bât risque de blesser, c’est sur le niveau d’investissement qui sera requis pour parvenir à l’atteinte des 18 % de part modale précités. Les acteurs du plan 4F ne s’en émeuvent pas en soulignant que "les externalités économiques (congestions des routes, émissions de CO2, …) se monteront à plus de 10 milliards d’euros sur la durée du plan." 

    Dans un contexte budgétaire devenu encore plus délicat du fait des conséquences de la crise sanitaire actuelle, le Gouvernement devra rendre des arbitrages - ne correspondant peut-être pas pleinement aux attentes des acteurs de 4F - lorsqu’il présentera effectivement le plan de relance du fret ferroviaire français d’ici à la fin de l’année 2020. 
    10 ans seulement"

      La date/heure actuelle est Mar 26 Oct - 1:44