Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Derniers sujets

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Juillet 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier


  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

Rennes. Keolis conserve le réseau Star jusqu’en 2024   

Partagez
avatar
Bretillien35

Messages : 68
Date d'inscription : 19/05/2015
Age : 58

Rennes. Keolis conserve le réseau Star jusqu’en 2024   

Message par Bretillien35 le Ven 20 Oct - 10:23

20.10.2017
Rennes. Keolis conserve le réseau Star jusqu’en 2024         


Laurent LE GOFF

Les élus de Rennes métropole ont renouvelé ce jeudi soir la délégation de service du transport urbain de voyageurs à Keolis, pour la période 2018-2024.
« Cette DSP est l’aboutissement de 18 mois de travail, sur un dossier extrêmement lourd et complexe, au regard de ses enjeux », souligne Emmanuel Couet, président de Rennes métropole. Parce qu’en effet, la délégation de service public (DSP) votée ce jeudi soir « ne se limite pas au transport collectif au sens étroit du terme mais propose une vision élargie des mobilités urbaines, en intégrant une offre globale de services de mobilité. » Ces nouveaux services sur lesquels Keolis s’engage (covoiturage, vélos, réservation et paiement dématérialisés), s’ajoutent « au socle traditionnel de transport bus et métro ».


]

]

.ead_208766 a { outline: 0 !important; border: 0 !important; } .ead_208766 .image_fx5 { width: 100%; } .ead_208766 .ea_video_vast { position: relative; width: 100%; padding-bottom: 75.25%; / 16: 9 /a } .ead_208766 .ea_video_vast iframe { position: absolute; top: 0; bottom: 0; left: 0; right: 0; } .ead_208766 .ead_image { width: 200px; height: 150px; } @media screen and (max-width: 480px) { .ead_208766 h2 { margin: 5px 0px !important; } .ead_208766 .image_content { float: none!important; margin-right: 0px!important; } .ead_208766 .ead_image { width: 100%!important; height: auto!important; } .ead_208766 .ea_video_vast { width: 100%!important; height: auto!important; padding-bottom: 56.25%!important; } .ead_208766 .ead_content { min-height: auto !important; } }

Keolis unique candidat à l’appel d’offres

Le fait qu’il n’y ait eu qu’une seule entreprise, en l’occurrence Keolis, à répondre à l’appel à candidature, peut suprendre. Sauf si l’on considère que les opérateurs sur ce marché aux enjeux techniques complexes, ne sont pas si nombreux. Transdev Veolia et RATP Dev sont les deux seuls concurents de Keolis. Le premier, déjà recalé à la précédente DSP il y a 7 ans, s’est abstenu cette fois-ci. Et le second, présent surtout sur le réseau parisien, se concentre sur le marché du métro lillois et sur les villes moyennes comme Lorient, dont il veint d’obtenir la délégation en 2018, face à Keolis. 

Moins de bus à République

Cette nouvelle DSP 2018-2027 sera marquée bien sûr par la mise en service en 2020 de la deuxième ligne de métro, « une première mondiale avec cet équipement conçu par Siemens ». Emmanuel Couet salue au passage le succès des portes ouvertes de l’atelier-garage qui ont attiré plus de 10 000 visiteurs le week-end dernier. L’ouverture de la ligne b va contribuer à désengorger le trafic à République, puisque le nombre de bus va baisser de 22%. On va passer de 2871 bus quotidiens à 2247 dès 2020.

Plus de liaisons périurbaines

Le métro rennais qui transportera 24 millions de voyageurs par an en 2021 sur la ligne B et 38 millions sur la ligne A, va faire gagner 900 000 km de transport par bus. « Nous avons fait le choix de redéployer cette offre sur les lignes desservant les communes périphériques, qui vont même être densifiées puisque nous allons proposer 1 032 919 km de desserte supplémentaire », se félicite Emmanuel Couet. « C’est 11% d’offre de kilomètres en plus pour les communes périphériques. »


Le métro rennais qui transportera 24 millions de voyageurs par an en 2021 sur la ligne B et 38 millions sur la ligne A, va faire gagner 900 000 km de transport par bus. | Ouest-France

Plus de bus électriques

« Avec l’ouverture de la 2e ligne du métro automatisé, c’est l’ensemble du réseau des lignes de bus qui va être revu », précise Jean-Pierre Farandou, président directeur général de Keolis. « Mais nous allons aussi porter l’effort sur les innovations. 8 bus électriques Bolloré, dont un articulé, vont être testés entre 2018 et 2020, ce sera une première étape vers une flotte de véhicules de plus en plus électrique. »

Vélo et covoiturage


L’offre de vélos Star en libre-service va être redéployée sur 54 stations, contre 83 aujourd’hui, conformément au cahier des charges de Rennes métropole, qui a constaté « une trop faible fréquentation sur certaines stations ». En revanche, le parc de vélos à assistance électrique en location longue durée (un ou deux ans) va passer de 1000 à 1800 vélos. « Nous allons aussi promouvoir cette pratique grâce à la Maison du vélo qui ouvrira dès la fin 2017 », explique Jean-Pierre Farandou. « Le covoiturage périurbain sera encouragé et facilité grâce à l’application Instant system déjà testée à Bordeaux, qui permet notamment de réserver un covoiturage en temps réel. »
  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 17:41