Rail Bretagne Pays de la Loire

FORUM ACTU/MAG du RAIL ET DES TCSP EN BRETAGNE et PAYS DE LA LOIRE

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 49 le Jeu 11 Mai - 18:42

Novembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Calendrier Calendrier


    LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Partagez
    avatar
    gmx

    Messages : 35
    Date d'inscription : 19/01/2018
    Age : 63
    Localisation : 22262 Quintin

    LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par gmx le Jeu 30 Aoû - 12:51

    CFCB. Il faut une prise de conscience des élus

     Publié le 29 août 2018 à 13h34 Modifié le 29 août 2018 à 17h51
    Julien Vaillant

      Voir les commentaires



    Yvon Rocon, à gauche, avec des membres de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) sur le terrain dont ils disposent actuellement à Loudéac, rue Pierre-Loti. (Julien Vaillant)

    À l’initiative du conseil départemental, un audit est actuellement mené pour connaître le montant des travaux nécessaires pour utiliser de nouveau la ligne de chemin fer entre Saint-Brieuc et Loudéac. Adhérent très actif de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne, Yvon Roccon fait le point.


    Pourquoi les trains touristiques de l’association ne peuvent-ils plus circuler entre Saint-Brieuc et Loudéac ?
    Yvon Roccon : « Le 18 janvier 2017, lors d’une opération de maintenance des rails, un chariot de la SNCF (qui enregistrait le dénivelé et l’écartement entre les voies) a déraillé sans que les agents s’en rendent compte. Il a roulé sur 40 km, entre Saint-Brieuc et La Motte, endommageant et mettant hors service les boîtiers électriques de 22 passages à niveau. La SNCF nous a ensuite dit que cela coûterait 30 000 € de réparer. Mais ce n’est pas nous qui avons tout cassés ».

    Avant cet accident, vous étiez les uniques utilisateurs de cette ligne de chemin de fer ?

    « Oui. Les trains pour voyageurs entre Saint-Brieuc et Loudéac ont cessé de circuler en 2006 et les trains de marchandises en 2012. De notre côté, depuis 2005, nous utilisions cette ligne une quinzaine de fois par an, avec des trains touristiques, au moment de Noël, l’été avec l’office de tourisme, pour la journée du patrimoine et même pour emmener des gens à la messe pour un pardon. Seulement, depuis le 18 janvier 2017, tout ceci est fini ».

    Existe-t-il un espoir pour les cinquante bénévoles de l’association de circuler à nouveau avec vos trains sur cette ligne ?
    « À l’initiative du département - qui considère que cette ligne peut être stratégique pour le futur - un audit est mené cette semaine. Le cabinet d’expertise en charge de cette étude devrait rendre son travail entre la mi-septembre et le début du mois d’octobre, afin de déterminer le montant des travaux nécessaires. Car depuis un an et demi, la nature a repris sa place et les arbres poussent et les racines vont partout. Les traverses souffrent. Pourtant, un passage par semaine avec notre locomotive suffirait à entretenir la voie. En plus, nous venons d’acquérir un rotobroyeur. Mais faut-il encore que nous puissions y aller ! »

    À lire sur le sujetDeux élus montent au créneau


    Quelle est la position de la SNCF ?
    « Notre interlocuteur, c’est SNCF Réseaux (l’une des branches de la SNCF, propriétaire et principal gestionnaire du réseau ferré national français, NDLR). Pour eux, c’est classé. Ils veulent se débarrasser le plus vite possible de toutes les petites lignes. Et ils ne veulent surtout pas mettre quelqu’un d’autre à leur place. Il faut savoir que la SNCF, via sa filiale Géodis, est aujourd’hui le premier transporteur routier de France ».

    Dans quelles conditions la ligne pourrait-elle être de nouveau utilisée ?


    « Le département a besoin de connaître le coût de maintenance et le montant des travaux. Nous savons d’ores et déjà qu’il y a 3 km de voies pourries sur les 49 km que compte la ligne. Après, cela ne sert à rien de dépenser 15 M€ pour des trains touristiques. Ça, nous ne l’accepterons pas. Il ne faut pas gaspiller l’argent public. Nous ne sommes pas coûte que coûte pour la réouverture. Mais s’il faut entretenir et utiliser la ligne pendant dix ans dans le cadre d’un projet global, avec une stratégie à long terme, nous sommes bien évidemment prêts ».

    Mais quelle pourrait être l’avenir de cette ligne ?
    « C’est le transport de marchandises. Cette ligne est ouverte à tous les transporteurs européens. Et je rappelle qu’une tonne de marchandises transportée sur des rails coûte trente fois moins d’énergie que sur la route. Le jour où nous ne pourrons plus utiliser les énergies fossiles ou quand elles seront trop chères, comment ferons-nous ? Le fret ferroviaire - qui ne pèse aujourd’hui que 0,7 % du transport de marchandises en France - n’est pas mort. Cette ligne Saint-Brieuc - Loudéac - Pontivy - Auray a une valeur stratégique très importante. Songez que le seuil de rentabilité de l’exploitation d’une ligne de train de fret, c’est 27 camions par jour. C’est très peu. C’est pour cela qu’il faut une prise de conscience de la part de nos élus. Cette ligne doit être maintenue dans l’état pour que, le jour où nous en aurons besoin, il nous suffise d’un ou deux mois pour la remettre en service. Et non pas de deux ans ».

    Un mot sur l’avenir de l’association à Loudéac, alors que la municipalité envisage le réaménagement du quartier de la gare…
    « Nous pensons que ce n’est pas forcément une priorité de mettre trois immeubles ou une voie verte à cet endroit. Du terrain disponible à Loudéac, il y en a. Il faut que les élus comprennent que d’ici vingt ans, nous aurons besoin des infrastructures en place. Maintenant, si la remise en service de la ligne n’intéresse personne, ou si elle coûte trop cher, nous irons ailleurs ».

    À savoir

    L’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB) ouvrira ses portes le samedi 15 septembre, dans son dépôt atelier de la rue Pierre-Loti, à Loudéac.
    À cette occasion les 50 bénévoles de l’association montreront aux visiteurs les trois autorails du CFCB, la locomotive ou encore l’engin de travaux publics. Renseignements par mail - trains@cfcb-asso.org - ou par téléphone au 06 77 09 38 86.
    avatar
    gmx

    Messages : 35
    Date d'inscription : 19/01/2018
    Age : 63
    Localisation : 22262 Quintin

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par gmx le Mer 24 Oct - 11:21

      23/10/18



    Un rassemblement pour la sauvegarde de la ligne de chemin de fer aura lieu dimanche à Plœuc-l’Hermitage (Côtes-d’Armor). Élus et passionnés du rail demandent l’entretien rapide de la voie.
    Un rassemblement aura lieu ce dimanche 28 octobre, à 11 h, au passage à niveau du Paly en L’Hermitage-Lorge (Côtes-d’Armor). À l’origine de cette mobilisation : l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne, et les élus Thibaut Guignard et Romain Boutron, vice-présidents au Département et aussi respectivement vice-président de l’agglomération de Saint-Brieuc et de Loudéac Communauté.



    Leur objectif : mettre la pression pour demander  « l’entretien à titre conservatoire de la ligne » , qui traverse sur 50 km les communes de Saint-Brieuc, Ploufragan, Saint-Julien, Plaintel, Saint-Brandan, Lanfains, Plœuc-l’Hermitage, Saint-Hervé, Grâce-Uzel, La Motte et Loudéac.

    [size=30]Dans quel état est cette ligne ?[/size]






    Elle est entièrement fermée à la circulation depuis février 2017. Et petit à petit, la végétation reprend ses droits sur la voie. La crainte des défenseurs de la ligne : qu’elle se détériore rapidement, et qu’elle ne soit plus du tout utilisable.

    Si le transport de voyageurs s’est arrêté en 2006 sur cette voie de chemin de fer, la SNCF en a assuré jusqu’à peu l’entretien, pour du transport de fret à la demande d’entreprises jusqu’en 2012, puis pour des trains touristiques de l’association des Chemins de fer du Centre-Bretagne (CFCB).

    Mais en 2017, des problèmes techniques au niveau des installations de sécurité ont donc suspendu tout trafic.

    SUITE : https://www.ouest-france.fr/bretagne/saint-brieuc-22000/la-ligne-de-train-entre-saint-brieuc-et-loudeac-toujours-en-peril-6033072
    avatar
    POUPOU1986

    Messages : 69
    Date d'inscription : 29/09/2015
    Age : 32
    Localisation : Brest et Taulé

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par POUPOU1986 le Mer 24 Oct - 18:51


    Il faut bien entendu conserver ce type d'infrastructure pour l'avenir....

    D'ici quelques décennies, il y aura probablement beaucoup de gens qui habiteront les zones rurales pour aller travailler à Saint-Brieuc.

    Pourquoi ne pas mettre en place des chèvres, comme sur l'ancienne ligne Quimper-Pont-L'abbé (qui vient d'être déclassée d'ailleurs), la SNCF avait mis cela en place, en 2015 (je crois), et cela avait bien marché... au moins pour un entretien à minima...

    En tous cas, la SNCF ne vend plus leurs emprises ferroviaires déclassées. Sur quimper -Pont-l'abbé, (transformé prochainement en voie verte), elle loue aux collectivités, mais reste propriétaire, au cas où il y aurait une reprise du ferroviaire sur du long terme.
    avatar
    gmx

    Messages : 35
    Date d'inscription : 19/01/2018
    Age : 63
    Localisation : 22262 Quintin

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par gmx le Jeu 25 Oct - 11:37


    Publié le 23 octobre 2018 à 21h44 Modifié le 24 octobre 2018 à 12h14



    Train. Un rassemblement pour défendre la ligne Saint-Brieuc-Loudéac

    affraid affraid


    Depuis 2017, la ligne de train Saint-Brieuc-Loudéac est à l’abandon. (DR)

    (remarque : le cliché du Télégramme est plus évocateur que ceux de OF)

    Ils se battent pour défendre la ligne de train Saint-Brieuc-Loudéac, à l’abandon. Dimanche, les élus Thibaut Guignard et Romain Boutron, ainsi que Michel Joindot, président de l’association des Chemins de fer du Centre Bretagne, appellent à un rassemblement à Ploeuc-L’Hermitage.


     La ligne de chemin de fer entre Saint-Brieuc et Loudéac est en péril ». Romain Boutron, maire de Plémet et vice-président de Loudéac communauté Centre Bretagne, Thibaut Guignard, maire de Ploeuc-L’Hermitage et vice-président de Saint-Brieuc Armor Agglomération et Michel Joindot, président de l’Association des chemins de fer du Centre Bretagne, sonnent le tocsin.

    Onze communes traversées




    Depuis 2006, la voie n’accueille plus de voyageurs. Pendant 12 ans et jusqu’en 2012, la ligne a été entretenue par la SNCF. Elle a permis le transport de fret à la demande, ainsi que la circulation des trains touristiques. Notamment ceux de l’association des chemins de fer du Centre Bretagne.
    Onze communes étaient ainsi traversées sur 50 km. Mais depuis février 2017, « elle est désormais fermée à la circulation.


    Exploitation touristique




    Le conseil départemental, Saint-Brieuc Armor Agglomération et Loudéac communauté Bretagne centre ont lancé une étude sur son devenir et son éventuelle exploitation touristique ». Pour Thibaut Guignard : « Cette exploitation touristique, qui n’exige pas le même niveau de maintenance qu’une exploitation commerciale, aurait l’intérêt de sauvegarder l’infrastructure et ainsi de ne pas obérer une éventuelle utilisation future pour le transport de voyageurs et/ou de marchandises ». Faute d’être entretenue, la nature a repris ses droits.
    Selon ses défenseurs, « l’entretien de la ligne devient donc urgent en cette période hivernale pour assurer la sauvegarde d’une infrastructure estimée à 35 millions d’euros et les bénéfices d’une exploitation future ».

    Aussi, ils appellent à un rassemblement ce dimanche, à 11 h, au passage à niveau du Paly à l’Hermitage Lorge.


    lol!
    avatar
    Morgan 22/35

    Messages : 56
    Date d'inscription : 27/10/2015
    Age : 47
    Localisation : 22/35

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par Morgan 22/35 le Jeu 25 Oct - 11:44

    en effet gmx, la photo du Télégramme est plus révélatrice et la végétatio


    _________________

    morgan
    avatar
    Combourg

    Messages : 35
    Date d'inscription : 22/10/2017
    Age : 50
    Localisation : 35270 Meillac

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par Combourg le Dim 28 Oct - 9:58

    scratch  la photo n'aurait -elle pas été prise sur le tronçon fermé Pontivy - St Gérand ?
    De tout cœur avec les manifestants de ce dimanche 28/10; Il faut sauver la ligne notamment pour le CFCB et le devenir à plus long terme de la desserte (St Brieuc - Auray - Vannes).


    _________________
    lol!
    avatar
    perrot

    Messages : 6
    Date d'inscription : 12/01/2018
    Age : 63
    Localisation : 75012

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par perrot le Dim 28 Oct - 11:37

    Petite erreur Combourg, Pontivy St Gérand est toujours exploité (Fret) par contre la section St Gérand Loudéac est fermée mais non déposée.
    avatar
    ledem.22

    Messages : 83
    Date d'inscription : 10/03/2016
    Age : 55
    Localisation : 22390 Bourbriac

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par ledem.22 le Lun 29 Oct - 10:06

    29.10.2018  
    Mobilisation pour sauver la ligne St Brieuc Loudéac



    Une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche 28 octobre, en matinée, à Ploeuc-L’Hermitage, entre Saint-Brieuc et Loudéac (Côtes-d'Armor). Élus et passionnés demandent à la SNCF d’entretenir la voie de chemin de fer.

    « Ce rassemblement symbolique, c’est pour demander à la SNCF d’entretenir la voie de chemin de fer entre Saint- Brieuc et Loudéac ». À l’appel de l’Association des chemins de fer du Centre-Bretagne, et des élus Thibaut Guignard et Romain Boutron, vice-présidents au Département et respectivement vice-président de l’agglomération de Saint-Brieuc et de Loudéac Communauté, une centaine de personnes se sont rassemblées dimanche matin au passage à niveau du Paly, en L’Hermitage-Lorge, au sud de Quintin.

    [size=30] La voie pourrait "disparaître sous la végétation"[/size]

    Leur objectif est de mettre la pression pour demander l’entretien de la voie de chemin de fer Saint-Brieuc-Loudéac. La voie, fermée à la circulation depuis février 2017, voit la végétation reprendre ses droits. « Si rien n’est fait cet hiver, elle va disparaître sous la végétation » prévoit Thibaud Guignard.
    La volonté des défenseurs de la ligne est de revoir un jour des trains emprunter la voie ferrée. « C’est un patrimoine commun qui a une valeur. Il faut l’entretenir pour une éventuelle exploitation future », ajoute Romain Boutron.

    [size=30]350 000 € de travaux selon la SNCF[/size]

    Pour le moment, la SNCF fait la sourde oreille aux demandes des élus et des passionnés qui demandent d’abord le retour des trains touristiques, avant d’envisager d’autres usages. Elle aurait cependant chiffré le montant des travaux d’entretien. « La SNCF parle d’un coup de 350 000 €. Avec le travail de bénévoles, on réduirait la facture à 150 000 € » estime Thibaud Guignard.
    Dans les rangs des manifestants, des cégétsites des Cheminots accusent leur employeur. « La SNCF a laissé la ligne se dégrader pour refiler le réseau aux collectivités. Nous voulons la réouverture totale au fret et aux transports. C’est une »
    Une étude a été lancée par le conseil départemental, Saint-Brieuc Armor Agglomération et Loudéac Communauté Centre Bretagne, sur le devenir de la ligne et son éventuelle exploitation. Avec deux hypothèses étudiées : le retour des trains touristiques et la réalisation d’une voie verte. Les conclusions devaient être connues ce mois-ci.


    _________________

    Contenu sponsorisé

    Re: LOUDEAC : CFCB. « Il faut une prise de conscience des élus »

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 19 Nov - 0:48